Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : Kriemhild Kit – Vapefly

Test : Kriemhild Kit – Vapefly

  • Par , le 22/06/2020 à 18h05
    Annonce

Vapefly est connu pour ses atomiseurs au rapport qualité/prix imbattable. Aujourd’hui, la marque se lance dans un kit avec le Kriemhild Kit composé d’un box double accu 21700 et d’un clearomiseur pour l’inhalation directe. L’ensemble est élégant, mais pas sans défaut… On attend mieux !

A améliorer

Vapefly a fait le choix d’un kit réussi visuellement. La box inspire confiance et ses matériaux sont de qualité. Le clearomiseur est bien pensé et confortable à l’usage. Mais de nombreux détails altèrent sérieusement cette impression favorable. C’est dommage, quelques mises à jour sont indispensables !

Caractéristiques techniques

Dimensions du mod38,6 x 47,5 x 91 mm
Poids du mod210.5 g
Format d'accus18658, 20700, 21700
ChargeUSB-C, charge externe
Puissance maximale200
Diamètre max. de l'atomiseur30
Modes disponiblesWatts, Contrôle température
Dimensions du clearomiseur26 x 55 mm
Poids du clearomiseur69.5 g
Capacité du clearomiseur5 ml
Plages d'utilisation45 à 80 W
Remplissagepar le haut

Le coffret comprend :

  • Mod
  • Clearomiseur
  • Réservoir de rechange
  • Pièces de rechange
  • Cordon USB
  • Résistances
  • Drip tip
  • Outil
  • Mode d'emploi

Matériaux de qualité mais...

Sous la box, une languette permet d’ouvrir le compartiment à accus. Ici, on ne trouve pas de trappe sur ressort ou autre système du genre. L’ensemble de la partie arrière du mod coulisse pour libérer l’emplacement des batteries, nous y reviendrons.

La connectique 510 est montée sur ressort et l’ensemble du support à atomiseur dépasse légèrement pour éviter de rayer le haut du mod. Le pin 510 n’est pas centré sur la box mais cette dernière accepte des atomiseurs jusqu’à 30 mm de diamètre. Un bon point par rapport à son format maîtrisé pour une box acceptant deux accus 21700.

 

L’arrière de la box est en métal et recouvert d’un faux cuir sur sa surface. Libre à chacun d’apprécier ou pas cette décoration qui ne favorise en rien la préhension. C’est dommage. Sur le reste du mod, la peinture est d’excellente qualité avec un effet satiné profond. Peut-être qu’entièrement peinte, la box aurait un rendu encore meilleur. Le nom du mod est également inscrit dans une plaquette en plastique.

Le capot à accus retiré, la place est importante pour placer ses accus. C’est un système coulissant qui permet de solidariser couvercle et mod ensemble. Ce système de glissière est solide mais pas toujours très facile à utiliser, il faut bien aligner la partie mobile et la partie fixe ensemble pour une fermeture optimale. La polarité est parfaitement indiquée. La box accepte des batteries au format 18650 avec adaptateurs, 20700 et 21700. Aucun problème n’est à signaler en utilisant les plus petits accus. Ils se logent parfaitement dans l’adaptateur. En 21700, idem, tout va bien. Mais en 20700, c’est plus compliqué, un important jeu latéral ne permet pas aux accus d’être parfaitement bloqués. C’est pénible et bruyant à l’usage.

Dans la pratique, il est beaucoup plus simple de poser ses accus dans la partie amovible (le capot à accus) et de refermer le tout en faisant glisser la box sur le capot. Cela évite aux accus d’être en équilibre instable et de tomber.

Sur le devant de la box, on trouve en plus du bouton de déclenchement, un écran relativement lumineux, un bouton “+” et “-“, et un port USB-C pour une mise à jour ou une recharge éventuelle. Le port USB est protégé par une pièce en caoutchouc difficile à soulever à moins d’avoir des ongles un peu longs. Visuellement, la box est réussie mais n’est pas très pratiques à utiliser. L’emploi massif de métal est un gage de qualité et de soin apporté par le fabricant mais en main, cela pèse. En revanche, ce n’est pas un kit à mettre dans sa poche sauf si on a de grandes poches et une bonne ceinture !

 

Un gros clearomiseur

Le cleromiseur Kriemhild est un gros tank de 26 mm de diamètre destiné à la vape directe nuageuse. Son aspect est soigné, il a un côté classe. Il est bien pensé et facile à vivre. Mais dans le kit, une résistance déçoit particulièrement !

Le système de remplissage est sécurisé et efficace. Pour remplir le clearomiseur, il suffit de soulever le top cap et de le faire coulisser. L’orifice pour passer l’embout du flacon est de taille moyenne. Les plus gros embouts de flacon ne passeront pas. Pour refermer le réservoir, c’est encore plus simple. En coulissant le top cap, la sécurité se positionne d’elle même, aucun risque d’ouverture inopinée. C’est un bon point. Le drip tip est au format 810 et de forme beaucoup plus mince à son extrémité qu’à sa base.

Deux résistances sont fournies dans le kit et sont en mesh. Une à une valeur de 0,2 ohm, en simple mesh, pour une plage d’utilisation entre 50 et 80 W. La seconde, en triple mesh, s’utilise entre 50 et 80 W également pour une valeur de 0,15 ohm.

L’alimentation de liquide vers la résistance se fait via des ouvertures dans le réservoir. Elles sont sous tension et se ferment automatiquement lors du retrait de la résistance. C’est assez pratique pour en changer lorsque le réservoir est plein. À l’insertion du coil, les orifices laissent à nouveau passer l’e-liquide.

La bague de réglage du flux d’air laisse apparaître une ouverture de chaque côté du clearomiseur. L’arrivée d’air est importante et on en attend pas moins pour utiliser pleinement les résistances en mesh qui ont besoin d’être correctement refroidies. À la vape, la résistance à 0,15 ohm est très correcte. Les saveurs sont bien présentes sans être, non plus, renversantes. Elle se situe dans la moyenne classique actuelle. La résistance à 0,2 ohm déçoit beaucoup plus. La vapeur est abondante mais utilisée à 50 W, il faut chercher les saveurs… elles sont en retrait, à peine perceptibles. Rien ne change en augmentant la puissance. À 80 W, le résultat est le même à savoir beaucoup de vapeur et pas vraiment de saveurs. C’est dommage, le fabricant s’est toujours montré pertinent sur le rendu aromatique, c’est d’ailleurs sa marque de fabrique.

 

En résumé

On aime

  • Matériaux de qualité
  • Format double 21700
  • Facilité des menus
  • Sécurité du top cap

On n’aime pas

  • Résistance 0,2 ohm médiocre
  • Jeu avec accus 20700
  • Box lourde

Conclusion

3,3 /5

Le kit Kriemhild de Vapefly déçoit en partie. L'idée est bonne, les matériaux de qualité mais il manque des détails dans la réalisation. La box est lourde, le logement à accus peu pratique. Le clearomiseur pourrait se détacher du lot si sa résistance à 0,2 ohm était plus performante. Finalement, c'est un clearomiseur moyen. Ce kit mériterait quelques révisions pour s'élever à un autre niveau.

Le Kriemhild kit en images

Les commentaires sont fermés.