Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Clearomiseurs » Test : Colibri Tank – KSL Vapor

Test : Colibri Tank – KSL Vapor

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Point de vape
  • Geekvape
  • Jwei Eleaf

KSL Vapor a pour habitude de proposer des produits ayant une belle esthétique, et le clearomiseur Colibri ne fait pas exception à la règle. Beau, pratique et compatible avec diverses gammes de résistances, il a tout pour lui.

Un petit oiseau qui a tout d’un grand

Comme l’oiseau dont il porte le nom, le Colibri de KSL Vapor est agile et versatile. Il est à la fois esthétique et compatible avec diverses gammes de résistances très courantes, le tout avec une simplicité d’utilisation étonnante.

Caractéristiques techniques

Diamètre24 mm
Hauteur39,85
Contenance3,5
Poids33 g
Remplissagepar le haut
Résistancespréfaite
Plage d'utilisation25 à 60 W
Arrivée d'airpar le bas
Drip Tippropriétaire 510
Matériauxverre, Delrin, acier inoxydable

Le coffret comprend :

  • Pièces de rechange
  • Résistances
  • Drip tip
  • Mode d'emploi

Un nid des plus simples mais pourtant complet

Le Colibri est livré dans une boite assez simple contenant deux résistances, le Colibri, un second top cap et son drip tip en Delrin, ainsi qu’une fiche explicative. Simple mais efficace pour une utilisation immédiate.

Dans sa version de base, le clearomiseur est doté d’un top cap en PVC transparent avec un drip tip propriétaire assez court, vissé au sommet. Ce top cap se dévisse pour ouvrir l’accès au remplissage de la cuve. Ce remplissage se fait facilement car la cuve est pleinement ouverte une fois le top cap retiré.

La cuve en verre offre une contenance de 3,5 ml raisonnable par rapport au format compact du clearomiseur. A l’intérieur de la cuve, on retrouve une cloche ouverte de larges orifices pour alimenter la résistance en e-liquide. On y retrouve d’ailleurs le dessin gravé d’un petit colibri.

Sous la cuve se trouve un emplacement permettant d’intégrer la résistance simplement en la poussant au maximum. Rien de plus simple au niveau utilisation. On revisse ensuite la base du clearomiseur pour finaliser le tout et refermer hermétiquement le Colibri. Cette base est dotée de deux arrivées d’air étroites et larges permettant une vape en inhalation directe assez aérienne.

Dans la boite est fourni un second top cap, en acier inoxydable, permettant d’y placer n’importe quel drip tip au format 510. La marque fournit tout de même le sien, en Delrin, qui s’adapte parfaitement et augmente en hauteur la taille du Colibri. Son ouverture est de forme ovale tandis que l’extérieur est plus aplati comme un bec de flûte.

Le clearomiseur est fourni avec deux résistances propriétaires mais qui s’apparentent à des formats d’autres marques : une à 0,17 ohm au format PnP de Voopoo, et une autre à 0,4 ohm au format RPM de Smok. Chacune offre une vape différente et est une bonne démonstration de la versatilité du clearomiseur.

Le Colibri est un petit clearomiseur extrêmement pratique, simple d’utilisation, mais qui n’est pas exempt de défauts.

Un oiseau versatile

Le gros avantage du Colibri est sa compatibilité avec une bonne partie des gammes de résistances RPM (Smok) et PnP (Voopoo), mais également avec les Hex de KSL Vapor. Cela donne à l’utilisateur un choix excessivement large en matière de consommables, ce qui joue en faveur de ce clearomiseur.

Les deux résistances fournies sont de bonne qualité et procurent chacune une sensation de vape différente permettant de tester l’étendue des possibilités du Colibri. La résistance à 0,4 ohm permet une vape MTL (inhalation indirecte bouche puis poumons comme une cigarette de tabac) voire DL (inhalation directe) restrictif offrant des saveurs vraiment intéressantes et un volume de vapeur respectable. Les amateurs de DL se dirigeront plus sur la résistance en 0,17 ohm qui propose une vape dense et savoureuse. Ces deux résistances sont calibrées en compatibilité avec d’autres marques et ainsi l’utilisateur est libre d’utiliser ce qu’il souhaite, ou bien de disposer du Colibri en matériel d’appoint.

Un autre avantage du Colibri réside dans la possibilité de l’utiliser avec un adaptateur, vendu séparément, qui permet de l’adapter sur le socle magnétique des DRAG de chez Voopoo. KSL a donc pensé à tout au moment de concevoir son clearomiseur.

Un oiseau qui a quelques fuites

Le gros défaut du Colibri réside dans des remontées de liquide assez désagréables au niveau de la jonction entre le top cap et la cuve. Cela est probablement dû à une faiblesse du joint, et cela rend la vape prolongée assez désagréable sur ce clearomiseur. Ce souci est vraiment dommageable et se produit quel que soit le top cap utilisé. C’est un point à corriger rapidement pour élever le Colibri à un stade supérieur.

En résumé

On aime

  • Compatibilité avec de nombreuses gammes de résistances
  • Réalisation technique impeccable
  • Adaptateur magnétique PnP
  • Esthétique et compact
  • Simplicité d'utilisation

On n’aime pas

  • Fuites au niveau du top cap
  • Adaptateur vendu séparément

Conclusion

3,6 /5

Le Colibri de KSL Vapor a tout pour plaire s’il n’y avait pas ce problème récurrent de fuite de liquide au niveau du top cap. Un clearomiseur bien pensé et adaptable mais dont la réalisation a encore quelques défauts.

Le Colibri Tank en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.