Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Box & Mods » Test : box Empire BF – Vaperz Cloud

Test : box Empire BF – Vaperz Cloud

  • Par , le 9/02/2023 à 16h38
    Annonce
  • Calumette
  • le petit vapoteur
  • Pulp
  • Vaporesso
  • Innokin

Si vous ne fumez pas, ne vapotez pas.

Réalisée en collaboration avec Orca Vape et Grimm Green, la box Empire est la dernière réalisation de Vaperz Cloud. Ce mod de type bottom feeder fonctionne avec un accu au format 21700. Pensée pour être associée au Sith RDA/RSA, elle est également la partenaire idéale de tous les drippers single coil bf ne dépassant pas 25,5 mm de diamètre.

Un design atypique

Concomitante à la sortie du Sith RDA/RSA, Vaperz Cloud nous propose sa dernière box électronique bottom feeder, l’Empire. La box est de qualité et réalisée en aluminium anodisé. Elle fonctionne avec un accu au format 21700 et peut monter jusqu’à 100 W. Pourvu d’un système BF innovant et très simple d’utilisation, il faut, sans nul doute, compter avec elle à l’avenir.  

Caractéristiques techniques

Dimensions82,5 x 29 x 48 mm
Poids161 g
Format d'accus21700
Chargecharge externe
Puissance maximale100
Diamètre max. de l'atomiseur25.5
Modes disponiblesWatts, Contrôle température, Bypass
Contenance de la bouteille8.7

Le coffret comprend :

  • Mod
  • Pièces de rechange
  • Bouteille BF
  • Mode d'emploi

Une magnifique box bottom feeder

Entièrement réalisée en aluminium, l’Empire est actuellement disponible en trois coloris. Le connecteur 510 dépasse très légèrement de la plateforme supérieure afin de ne pas la rayer lors du serrage du dripper. Un large joint en silicone l’encercle pour empêcher l’e-liquide d’entrer à l’intérieur de la box et ainsi endommager l’électronique.

Vaperz Cloud a particulièrement soigné le design de l’Empire. Elle ressemble étrangement au boîtier d’ouverture des portes des vaisseaux de la saga Star Wars™. 
À l’avant de la box, on trouve le bouton de déclenchement. Son cliquetis est sourd, gage de qualité. Sa position est parfaite, qu’on l’utilise avec le pouce ou l’index. Un écran OLED monochrome complète la face avant avec, en dessous, les boutons “+” et “-” servant aux réglages. Elle est dépourvue de prise de rechargement.

La porte située à l’arrière se retire en la faisant coulisser. Deux aimants puissants assurent son maintien qui est parfait et ne montre aucun jeu.
Son retrait donne l’accès au logement de la bouteille d’e-liquide et au berceau de l’accu. Les polarités sont parfaitement désignées dans le fond de la box. Le chipset dispose d’une protection en cas d’inversion de polarité. On trouve, à l’intérieur, des gravures rappelant les logos des concepteurs, un numéro de série ainsi que les habituels pictogrammes.

Le fabricant britannique a également repensé le système de maintien de l’accu. Il est assuré par un contact réglable. Il suffit d’insérer la batterie dans son logement et de tourner la molette pour assurer le contact électrique. On ne risque donc pas de détériorer la protection de la batterie lors de son retrait.

Situé sur le côté, en bas, on trouve l’ouverture qui permet d’actionner la bouteille d’e-liquide. En dessous, une magnifique gravure rappelle le nom de la box. Celle-ci est profonde et sans bavure.

Sous la box, on trouve une plaque en plastique maintenue par trois vis Torx. Son retrait permet de nettoyer une lamelle assurant le contact électrique entre l’accu et le chipset. On peut la remplacer par une autre, en aluminium noir, livrée avec la box.   

Un système botton feeder innovant

De forme parallélépipédique, la bouteille d’e-liquide a une contenance de 8,7 ml. Le contenant est en silicone, son système de maintien et de remplissage est, quant à lui, en inox. Elle se retire facilement en tirant dessus. Elle se clipse dans une pièce en plastique que l’on peut facilement démonter pour un nettoyage en profondeur du mod.   

L’étanchéité de la bouteille à la box est assurée par un petit joint en silicone. Elle est parfaite et aucun suintement n’a été constaté lors de nos différentes phases de tests.

Il est possible de démonter la bouteille pour effectuer un nettoyage complet ou pour la changer (une deuxième est livrée avec la box). Pour se faire, il suffit de retirer les deux vis Philips. Pour la remplir d’e-liquide, il faut dévisser le bouchon situé sur le corps en inox. Son moletage offre une bonne prise et cette opération se réalise à la main sans aucun problème. Un second bouchon est disponible dans le sachet des pièces de rechange ainsi que tous les joints qui équipent la box.

L’orifice de remplissage est suffisamment gros pour permettre l’utilisation de la plupart des flacons du marché excepté ceux dotés d’un très gros embout. L’opération s’effectue aussi bien la bouteille en place dans la box, que retirée de celle-ci.
Nous trouvons le remplissage aisé, il convient juste de ne pas chercher à aller trop vite pour éviter tout engorgement. Ce système de squonk est très agréable à utiliser. Il est parfaitement étanche, nous n’avons pas constaté de fuite ni de suintement.  

Un chipset sans fioritures

Le chipset de l’Empire offre une plage de puissance de 5 à 100 W (par incrément de 0,5 W jusqu’à 30 W puis de 1 W de 30 à 100 W). Il est également possible de l’utiliser en contrôle de température (NI, Ti et SS) ainsi qu’en bypass.

L’écran de contrôle est de type OLED monochrome. Il est parfaitement lisible et sa luminosité n’est pas réglable. Celui-ci les informations suivantes : le mode de vape sélectionné, la jauge de batterie, la puissance réglée (ou la température dans les modes CT), la tension délivrée à l’utilisation, la valeur de la résistance et un compteur de bouffée.

L’allumage et l’extinction de la box se réalisent par cinq pressions sur le bouton de déclenchement. Par trois appuis consécutifs sur ce dernier, on entre dans les menus. Ils sont au nombre de deux : le premier permet de choisir le mode de vape. Le second de remettre à zéro le compteur de bouffées ou  d’éteindre l’écran. Il est également possible de verrouiller le réglage de la puissance par un appui simultané sur les deux boutons de réglage.

Pour accéder au réglage de la puissance dans les modes contrôles de température, il faut presser simultanément et longuement le bouton de déclenchement et le bouton “-“. 

Le chipset de l’Empire est simple et réactif. Dans son ensemble la box est agréable à l’utilisation au quotidien. 

En résumé

On aime

  • Qualité de réalisation
  • Système de maintien de l'accu
  • Remplissage de la bouteille
  • Chipset simple et réactif

On n’aime pas

  • RAS

Conclusion

5 /5

Une fois de plus, le fabricant britannique Vaperz Cloud sort du lot avec l'Empire. Cette box au design futuriste et particulièrement soigné intègre des innovations intéressantes. Son chipset simple d'utilisation fonctionne parfaitement. L'association avec le Sith RDA/RSA offre un combo parfait pour des vapoteurs exigeants, adeptes de ce type de vape.

Le box Empire BF en images