Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Atomiseurs » Test : Berserker MTL RTA – Vandy Vape

Test : Berserker MTL RTA – Vandy Vape

  • Par , le 23/10/2017 à 17h28
    Annonce

Le Berserker MTL RTA de Vandy Vape est un atomiseur reconstructible exclusivement prévu pour l’inhalation indirecte, et il y réussit à merveille.

Un atomiseur très agréable au quotidien

Le premier détail que l’on remarque en ouvrant la boîte, c’est le second réservoir en Pyrex et la cheminée longue qui l’accompagne. Vous pourrez utiliser le Berserker soit avec le réservoir d’origine en Ultem pour une capacité de 2 ml et une hauteur de 30 mm, ou celui en Pyrex avec une capacité de 4,5 ml et une hauteur de 40 mm.

Deux millilitres sont généralement suffisant sur cet atomiseur exclusivement prévu pour le MTL, avec lequel on consomme logiquement peu de liquide, d’autant plus que le remplissage est très facile. On perd également un peu en originalité côté design avec le grand réservoir, qui rend l’atomiseur plus banal mais permet de recharger deux fois moins fréquemment.

Le changement de réservoir nécessite un tournevis plat ou la petite clé fournie dans les pièces de rechange pour dévisser le contre écrou, dont le filetage est inversé- qui verrouille le top cap sur la cheminée. Cette sécurité facilite l’ouverture pour le remplissage, puisqu’on est certain de ne pas desserrer également le réservoir, et présente peu d’inconvénients puisqu’on ne change pas le réservoir tous les jours. Le remplissage justement se fait très simplement par le haut, mais les ouverture auraient pu être un petit peu plus grandes pour faciliter le remplissage directement au goulot d’une bouteille.

L’ensemble des finitions est excellent sur cet atomiseur. Les surfaces, les jointures et les filetages respirent la fiabilité. Il est largement supérieur à ce qu’on peut attendre dans cette gamme de prix, Vandy Vape a fait un excellent travail d’optimisation sur sa réalisation pour le proposer à ce tarif.

Revue technique

Les caractéristiques essentielle du Berserker MTL

  • Diamètre : 24 mm
  • Hauteur : 30 ou 40 mm
  • Capacité : 2 ou 4,5 ml
  • Drip tip : 510
  • Plateau de montage : 2 posts à 2 vis, uniquement pour le monocoil
  • Matériaux : inox, verre Pyrex et Ultem

Le pack comprend

  • 1 Berserker MTL RTA
  • 1 réservoir + cheminée  2 ml (préinstallés)
  • 1 réservoir + cheminée de 4,5 ml
  • 1 clé pour installer le réservoir
  • 1 kit de pièces de rechange et résistances
  • 1 drip tip en delrin

Un flux d’air exclusivement restrictif

Le flux d’air se règle classiquement en tournant la bague inférieure de l’atomiseur et propose cinq ouvertures : 0,8 mm, 1 mm, 1,2 mm, 1,4 mm et 1,6 mm. Il y a malgré tout peu de différences entre les deux dernières positions, compte tenu de la restriction du flux d’air à 1,5 mm au niveau du plateau comme on le verra tout à l’heure. L’ouverture au niveau de la bague est en forme de goutte d’eau, ce qui permet un réglage encore plus fin malgré les petites dimensions des trous.

Aucun doute à avoir avec de tels passages d’air, le Berserker est vraiment prévu pour le MTL. Oubliez tout de suite l’inhalation directe avec cet atomiseur, il ne sait pas faire. Cela le différencie nettement du Siren 2 de Digiflavor testé récemment, qui lui permet une inhalation directe avec un flux d’air restrictif en plus du MTL.

Avec l’ouverture de 0,8 mm, on a un flux d’air vraiment très restrictif et il faut sérieusement aspirer fort pour avoir de la vapeur. On peut encore le rendre plus restrictif, même si le réglage avec la bague devient délicat et se joue au dixième de millimètre. De fait il faut être assez tatillon pour utiliser les ouvertures sur une position intermédiaire, les 5 options d’ouverture sont généralement suffisantes et les réglages intermédiaires vraiment fins et délicats à obtenir sur les plus petites ouvertures.

Un plateau simple et conçu pour le MTL

Comme le flux d’air, tout sur le plateau du Berserker est prévu pour le MTL. L’arrivée d’air ne fait que 1,5 mm de diamètre. Cela permet à l’air de sortir avec une bonne pression sous la résistance, point qui différencie également cet atomiseur du Siren 2. Revers de la médaille, il limite l’utilisation des coils à spires espacées. Si la résistance est longue, ses extrémités seront loin du flux d’air. Privilégiez plutôt les micro coils avec ce plateau, ils seront plus courts et mieux positionnés par rapport à l’arrivée d’air.

Les posts sont de toute façon prévus pour installer facilement des résistances jusqu’à 5 mm d’espacement entre les pattes. Les vis autorisent les tournevis plats et cruciforme, Vandy Vape a soigné les détails qui facilitent la vie. Les rebords autour des vis évitent également que les fils s’échappent par les côtés. Simple et efficace.

Il faudra malgré tout prévoir un diamètre de résistance pas trop fin pour avoir assez de coton pour remplir les arrivées de liquide. Celles-ci se font par les deux trous au fond des cuves de placement du coton, qui sont relativement grandes. Il faudra bien aérer le coton pour qu’il remplisse correctement cet espace, ce qui est de toute manière recommandé pour avoir une bonne capillarité et donc un bon rendu des saveurs.

Un excellent rendu des saveurs 

Contrairement au décevant Merlin MTL d’Augvape, le Berserker a été conçu pour le MTL et exclusivement pour le MTL. Même les drip tips ont un diamètre interne réduit, tout comme la cheminée. Le Berserker ne sait faire que de l’inhalation indirecte, mais il la fait vraiment très bien.

Le rendu des saveurs est excellent, tout comme le hit. Il donne le meilleur de lui-même entre 8 et 20 W, en adaptant l’arrivée d’air en fonction. Le flux d’air est parfait quelle que soit son ouverture, sans turbulences ni sifflements et les saveurs sont précises, bien présentes et définies. À vrai dire, il est difficile de faire mieux quand on utilise le réservoir en Ultem de 2 ml. Avec le réservoir en Pyrex de 4 ml, peut être à cause de la partie chambre-cheminée un peu plus grande, on perd un tout petit peu sur le rendu qui reste malgré tout très bon.

Alors, Siren 2 ou Berserker ? Pour une utilisation exclusivement MTL avec un microcoil, le Berserker est à mon avis un petit peu meilleur. Les deux sont excellents, mais les saveurs et l’intensité de la vape du Berserker sont un petit cran au dessus. Le Siren 2 est plus polyvalent puisqu’il propose également un flux d’air plus ouvert, jusqu’à une inhalation directe restrictive et s’accommode nettement mieux des résistances à spires espacées. 

Le match se joue dans un mouchoir de poche. Mais je dirais Berserker pour une vape exclusivement MTL avec un flux d’air restrictif en microcoil, et Siren 2 pour les spires espacées et la possibilité d’une vape plus aérienne jusqu’à l’inhalation directe restrictive. 

En résumé

On aime

  • Ses finitions et sa réalisation
  • Sa facilité d’usage
  • Son double réservoir, 2 et 4,5 ml
  • L’excellence de la vape !
  • Qu’il soit uniquement dédié au MTL

On n’aime pas

  • Qu’il soit moins adapté aux spires espacées
  • Son airflow exclusivement restrictif

Conclusion

Notre note : 5/5. Le Berserker MTL RTA est remarquablement fini et facile au quotidien. Il procure une excellente vape en inhalation indirecte, un flux d’air agréable et silencieux, et un remarquable rendu des saveurs. Si vous cherchez un atomiseur exclusivement pour la vape indirecte avec un flux d’air restrictif et un montage en micro coil, n’hésitez pas. Pour plus de polyvalence, le Siren 2 est l’alternative.

Le Berserker MTL RTA de Vandy Vape en images

 

Annonce

Name of Reviewed Item: Berserker MTL RTA - Vandy Vape Rating Value: 5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2017/10/COUV-berseker-1.jpg Review Author:Review Date: