Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Clearomiseurs » Test : Mag Kit TFV12 Baby Prince – Smok

Test : Mag Kit TFV12 Baby Prince – Smok

  • Par , le 31/01/2018 à 15h13
    Annonce

À défaut d’une bombe, c’est un pétard que lance Smok avec le Mag Kit. Une box en forme de crosse de pistolet, ça ne passe pas inaperçu, d’autant que le pétard n’a rien de mouillé. L’ergonomie est étonnante d’efficacité et les performances au rendez-vous.

La vape version magnum

Le Mag Kit de Smok tire probablement son nom des munitions magnum, les célèbres calibres .357 et .44 réputés pour leur puissance en particulier. Le Mag Mod imite la crosse, la détente et le chargeur d’un pistolet, le lien est assez immédiat. Les amateurs d’armes apprécieront, les détracteurs trouveront ça ridicule, mais au-delà du débat lié à la pertinence du choix marketing, il faut avouer que l’ergonomie de ce design présente plus d’un avantage.

Revue technique

Les caractéristiques essentielles du Mag Kit de Smok

Type électronique
Forme box et clearomiseur
Hauteur Mag Box : 92 x 65 x 30 mm
clearomiseur TFV12 Baby Prince  : 53 x 26 mm
Capacité  2 ml / 4,5 ml
Batteries 2 x 18650
Puissance 6 – 225 W

Le coffret comprend

Mag Mod 1
TFV12 Baby Prince Tank 1
Pyrex 2 (droit et bombé)
Résistances 2 (0,4 et 0,12 Ω)
Pièces de rechange 1
Cordon USB 1

Une ergonomie surprenante… en bien !

Par souci de transparence, je dois vous dire que les armes n’ont jamais déclenché chez moi plus de passion que le tricot, et que l’idée d’une box en forme de crosse de pistolet ne laissait sur mon visage éberlué qu’un sourire des plus sceptiques. Pourtant, il faut avouer que la forme est vraiment ergonomique. Et cela se tient, finalement, elle a été étudiée initialement pour apporter la meilleure prise en main, le plus de facilité et le moins de fatigue pour un exercice de précision.

De fait, la prise en main du Mag Mod est redoutablement ergonomique. Elle épouse parfaitement la forme de la paume, les doigts la maintiennent facilement et l’index tombe naturellement sur le bouton de déclenchement. Elle l’est d’ailleurs d’autant plus si on l’utilise de la main gauche, l’écran restant alors visible tandis qu’il se retrouve derrière la box avec la main droite. Les réglages sont eux aussi plus faciles pour les gauchers qui manipuleront les boutons avec la main droite.

Elle est également remarquablement bien réalisée. Les ajustements sont parfaits, l’ensemble laisse une impression de solidité agréable. C’est vrai pour les boutons comme pour l’accès au compartiment des deux batteries 18650. Il se fait en appuyant sur le gros bouton en métal, qui laisse s’échapper par le dessous l’équivalent d’un chargeur de munitions.

Et encore une fois, c’est très fonctionnel ! Le ressort du bouton est assez ferme pour ne pas risquer une ouverture par accident, le changement des batteries est simple et rapide et le mécanisme parfaitement ajusté. Le système provoquera facilement l’hilarité chez ceux qui penseront que ça fait un moment que jouer avec un faux pistolet ne leur procure plus la sensation de leurs 6 ans et demi, quand ils jouaient aux cow-boys à la récré. J’en sais quelque chose, c’est mon cas. Mais à l’usage, on ne peut que reconnaître que le système n’en est pas moins drôlement pratique.

Une électronique en net progrès

Cette box étant aussi là pour aider le clearomiseur à produire de la vapeur, on va passer à l’électronique qui réserve de bonnes surprises. Les menus pour commencer, qui sont aussi complets qu’intuitifs. Trois clics sur la détente, pardon le déclencheur, et vous avez accès aux différents modes. Le contrôle de la puissance avec une éventuelle fonction de préchauffe, les contrôles de la température avec les trois fils classiques et la gestion du coefficient de température, et 22 mémoires disponibles. Les menus suivants vous permettent de compter les bouffées, puis de personnaliser les couleurs de l’affichage, puis d’éteindre la box. 

Pour ce qui est de la vape elle-même, cette box reprend l’électronique de la Magesty et confirme que Smok a réglé les principales lacunes des modèles précédents. Il était temps, mais on y arrive.

À 20 W, la box est précise et le signal lisse. Le Mag Mod conserve une excellente précision quelle que soit la puissance qu’on lui demande et la résistance installée. La vape est agréable et constante.

Le signal et la vape sont toujours aussi lisses avec un réglage à 225 W, la puissance maximale annoncée. Mais avec la résistance de 0,29 Ω utilisée sur ce tracé, on est loin des 225 W, que la box ne sortira effectivement qu’avec les résistances inférieures à 0,14 Ω et des batteries complètement chargées. N’espérez pas plus de 150 W avec une résistance de 0,25 Ω, et 110 W avec une de 0,5 Ω, la box est limitée par sa tension maximale de sortie.

Allez, pour une fois on va y aller de notre “c’est d’la balle”, expression récurrente souvent associée à un “ça envoie grâââve” et très prisée de ceux qui n’ont pas la moindre idée de ce dont ils parlent tout en faisant leur possible pour donner l’illusion du contraire. Mais pour un mod imitant la prise en main d’une arme, le jeu de mots s’imposait, d’autant plus qu’en l’occurrence, ça n’est justement pas vraiment le cas.

La réactivité est très bonne, avec une latence de 63 mS entre le déclenchement et la stabilisation de la tension à la puissance maximale. Le mod Hard augmente la puissance de 10% sur les deux premières secondes de la bouffée, le mode Soft la diminue d’autant.

Le contrôle de la température a longtemps été le point faible des électroniques Smok, mais la question est enfin réglée. Le Mag Mod passe sans aucun souci le test du coton sec et protège efficacement les montages inox en cas de manque de liquide sur le coton.

Quant à la vape en contrôle de la température, on peut la qualifier de bonne. Ce n’est toujours pas la plus constante et régulière, le signal à l’oscilloscope n’est pas irréprochablement plat d’ailleurs, mais elle est agréable et tout à fait satisfaisante. Les plus exigeants sur le TC préfèreront d’autres modèles de box, mais le Mag Mod s’en sort très honorablement.

Un clearomiseur amélioré

 

Le TFV12 Baby Prince Tank est une version améliorée du TFV8 Baby, dont le succès est toujours d’actualité. Parmi les évolutions, on remarque d’abord un splendide drip tip, malheureusement pas au format 810.

Le système d’ouverture pour le remplissage est nouveau, puisqu’il faut appuyer sur un petit bouton sur le top cap pour déverrouiller son pivot. C’est aussi simple que le système précédent tout en évitant les ouvertures intempestives.

Le remplissage lui-même est toujours aussi simple, et sera plus ou moins fréquent selon l’option de réservoir que vous choisirer. Le TFV12 Baby Prince Tank propose un réservoir droit et un réservoir bombé pour augmenter la capacité en liquide.

Les résistances sont toujours aussi imposantes, et Smok n’a pas eu la bonne idée de conserver la compatibilité avec les modèles de résistances précédents. Celles livrées avec le kit sont pour la première une 0,4 Ω recommandée entre 60 et 80 W un peu décevante sur le rendu des saveurs, et la seconde une de 0,12 Ω nettement plus convaincante pour le rendu des saveurs mais entre 90 et 100 W.

En résumé

On aime

  • La réalisation irréprochable
  • L’ergonomie étonnante
  • Les menus complets et intuitifs
  • La qualité de vape
  • Le clearomiseur abouti

On n’aime pas

  • 225 W exclusivement avec les résistances inférieures à 0,14 Ω
  • Le rendu des saveurs, selon la résistance
  • Le design (pour les hoplophobes)

4 /5
 
Le Mag Kit de Smok surprend par son ergonomie vraiment agréable et par son efficacité. Sa ressemblance avec la crosse d’un pistolet déclenchera les passions, fera sourire ou grincer des dents, le résultat reste convaincant d’un point de vue pratique et propose une vape agréable aux amateurs de puissances élevées.

Le Mag Kit de Smok en images

Les derniers articles sur la marque Smok

Test : Novo – Smok

  • Publié le 30/07/2018

La mode des pods bat son plein et le Novo de Smok a tout pour plaire, à commencer par une remarquable compacité est un excellent niveau de finitions. Mais à …

Test : Kit I-Priv / TFV12 Prince Tank – Smok

  • Publié le 29/06/2018

Un visuel original Si certaines box se montrent discrètes ou peuvent ne pas éveiller la curiosité du vapoteur, ce n’est sûrement pas le cas de l’I-Priv. Son look rappel indéniablement …

Test : Rolo Badge – Smok

  • Publié le 14/06/2018

Le Rolo Badge est un pod, petite cigarette électronique très simple destinée aux débutants, ou plus largement à ceux qui ne veulent pas plus s’occuper de technique que quand ils fumaient …

Mais aussi :

 

Que ce soit pour faire vos premières armes dans la vape ou améliorer votre pratique, toutes les infos et les nouveautés sont sur notre newsletter !

Name of Reviewed Item: Mag Kit - TFV12 Baby Prince - Smok Rating Value: 4 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2018/02/mag-kit-smok-couverture.jpg Review Author:Review Date: