Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » Santé Publique France partage son expérience avec l’OMS

Santé Publique France partage son expérience avec l’OMS

    Annonce

Santé publique France et le Secrétariat de la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac (CCLAT) ont signé le 5 juillet un protocole d’accord. Celui-ci acte la participation de la France à la plateforme Knowledge Hub, qui s’est donné pour objectif de partager des informations sur la lutte anti-tabac.

Un hub pour les amener tous

C’est lors d’une cérémonie de signature officielle que Santé Publique France est devenue le neuvième Knowledge Hub de la CCLAT. Sous ce titre un tantinet technique se cache une bonne idée : le partage de ressources.

Concrètement, le Knowlege Hub français a pour but de faire le point sur les différentes mesures d’information, de prévention et de marketing social qui ont déjà été mises en œuvre et ont démontré leur efficacité dans la lutte anti-tabac. L’OMS considère en effet que la France a une forte expérience en la matière, notamment sur trois niveaux : la surveillance des maladies liées au tabac et l’estimation de son fardeau économique, l’analyse comportementale des fumeurs et la production d’indicateurs essentiels aux stratégies de lutte contre le tabac, ainsi que la mise en œuvre et l’évaluation des actions de prévention, comme l’action de marketing social « Mois Sans Tabac ».

La plateforme proposera également des contenus méthodologiques pour mettre en œuvre et évaluer ces actions d’information, de prévention, de changement de comportement et d’évaluation dans les Parties à la CCLAT de l’OMS : l’agence déploiera progressivement des formations, séminaires et autres outils méthodologiques pour accompagner la montée en compétences des Parties qui le souhaitent.

Lors de la cérémonie de signature qui s’est tenue à Paris, le Dr Adriana Blanco Marquizo, chef du secrétariat de la CCLAT de l’OMS, a déclaré :

« Nous sommes ravis d’accueillir Santé publique France dans la famille des Knowledge Hubs de la CCLAT de l’OMS. Il ne fait aucun doute que la France a une grande expertise à offrir dans ce domaine. En fin de compte, nous voulons renforcer collectivement notre soutien aux Parties à la Convention afin qu’elles puissent exploiter l’étendue des outils de communication disponibles pour promouvoir et renforcer la sensibilisation du public aux questions de lutte antitabac ».

Reste la question centrale : et la vape ? Le vapotage est en effet très présent en France, et ses courbes de développement suivent de façon intéressante celles de la baisse de la prévalence tabagique. La France mettra-t-elle en avant les données du vapotage, corrélées à la lutte antitabac, ou choisira-t-elle de les mettre sous le tapis ? Réponse lors de la mise à disposition du hub, en 2023.

Le reste de l’actualité en France

France : le Conseil d’État annule définitivement l’interdiction des fleurs et...

  • Publié le 29/12/2022

Le Conseil d’État français a définitivement annulé l’arrêté d’interdiction de vente des fleurs et feuilles de CBD

France : la députée qui veut interdire les puffs, interview...

  • Publié le 15/11/2022

La députée Francesca Pasquini a déposé un projet visant à interdire les puffs en France. Elle explique sa proposition pour le Vaping Post.

France : le Sénat vote une taxe de six euros par...

  • Publié le 9/11/2022

Le Sénat français vient d’adopter un amendement au budget de la Sécurité sociale imposant une lourde taxe sur les puffs.

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.