Vous êtes ici : Vaping Post » La boîte à questions » Technique » Débutant » Quelle est la durée de vie “normale” d’un clearomiseur ?

Quelle est la durée de vie “normale” d’un clearomiseur ?

Mis à jour le 25/07/2022 à 3h24
    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • VDLV
  • Dlice

La durée de vie d’un clearomiseur ne dépend que de l’état de sa résistance.

Quelle est la durée de vie d’un clearomiseur pour cigarette électronique ?

La durée de vie d’un clearomiseur de cigarette électronique est relativement infini puisque la seule partie pouvant présenter des traces d’usure est la résistance. Tant qu’il est possible d’en acheter de nouvelles, alors votre clearomiseur peut continuer à vous accompagner.

Un clearomiseur de cigarette électronique et sa résistance

La durée de vie d’un clearomiseur a plusieurs paramètres : le type de résistance, la nature du e-liquide et le mode d’utilisation. De manière générale on pourra considérer que la résistance d’un clearomiseur est en fin de vie lorsque le goût du e-liquide est altéré et que la vapeur produite n’est plus la même qu’au début (en comparaison avec des résistances neuves). Les arômes ressortent moins, la vapeur produite est moins dense et peut produire un goût sec, voire de brûlé.

Il est important de noter que la tension de la batterie va faire chauffer la résistance de manière différente selon son réglage. Plus elle est haute (en Volt) et plus elle chauffe la résistance. Ainsi la durée de vie de cette dernière pourra diminuer selon le réglage de la batterie, car l’e-liquide va subir des variations de température plus importantes et créer un dépôt résiduel autour du fil résistif et de la mèche. Certains e-liquides selon leur composition aromatique et leur teneur en glycérine végétale pourront également contribuer à créer un dépôt plus important et plus rapidement.

En guise de référence, on pourra par exemple choisir de changer sa résistance toutes les unes à deux semaines pour une utilisation quotidienne de 3ml d’e-liquide par jour. Mais encore une fois, c’est votre palais qui sera le seul juge.

Pour un entretien régulier afin d’augmenter la durée de vie de vos résistances, vous pouvez les rincer à l’eau chaude et les faire sécher toute une nuit. En cas d’encrassement avéré, le dry burn est une technique parmi tant d’autres, bien qu’elle soit déconseillée pour ses potentiels effets nocifs sur la santé. Enfin, si vous en avez assez d’acheter tout le temps des résistances à plus de 1 euro pièce, vous pouvez passer au domaine du reconstructible, qui consiste à faire soi-même ses résistances. Dans ce cas, il vous faudra acheter un atomiseur.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Que faire lorsque ma cigarette électronique affiche “check atomizer” ?

Suivez ces étapes pour résoudre le problème du message “check atomizer” sur votre cigarette électronique.

Pourquoi ma cigarette électronique a-t-elle un goût de brûlé ?

Le dry hit Il est très important de prêter attention à la saveur de votre cigarette électronique. Elle reposera sur la composition aromatique du e-liquide bien entendu, mais aussi sur …

Bien débuter avec la cigarette électronique reconstructible

Le reconstructible a de très nombreux avantages. Prix des résistances moins cher, possibilité de personnaliser sa vape. On vous explique tout.

2 réponses à Quelle est la durée de vie “normale” d’un clearomiseur ?