Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Philippines : fumer ou vapoter en extérieur peut vous conduire en prison

Philippines : fumer ou vapoter en extérieur peut vous conduire en prison

La nouvelle réglementation philippine interdit de fumer ou vapoter, en intérieur et en extérieur, sous peine de 4 ans d’emprisonnement

Aux Philippines, une nouvelle réglementation anti-tabac peut conduire un contrevenant derrière les barreaux. C’est l’une des législations les plus restrictives de la région, issue de l’ordre exécutif du 26 mai 2017, signé par le Président Rodrigo Duterte.

Les autorités ont décidé d’interdire la cigarette dans tous les endroits publics, qu’ils soient situés en intérieur comme en extérieur. Les Philippins et les touristes n’auront ainsi plus la possibilité de griller une cigarette dans les écoles, les lieux de travail, les transports en communs, les casinos ou encore les aéroports. Cette interdiction concerne aussi le vapotage.

Les contrevenants encourent une peine de 4 mois d’emprisonnement et une amende de 5 000 pesos (84 euros). Des zones dédiées aux fumeurs adultes vont être mises en place, elles n’excèderont pas 10 mètres carré et devront se trouver à au moins 10 mètres des entrées des bâtiments.

En 2014, les Philippines comptaient environ 17 millions de fumeurs, ce qui représente un tiers de la population de ce pays asiatique. La moitié des hommes adultes sont accros au tabac aux Philippines.