Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Peter Hajek : L’e-cigarette n’est pas une passerelle vers le tabagisme chez les jeunes

Peter Hajek : L’e-cigarette n’est pas une passerelle vers le tabagisme chez les jeunes

Le risque de passerelle vers le tabagisme une nouvelle fois démentie par un scientifique (sur southwales-eveningpost.co.uk)

Le risque de passerelle vers le tabagisme une nouvelle fois démenti par un scientifique (sur southwales-eveningpost.co.uk)

On l’entend partout et pourtant aucun chiffre ne le prouve : le vaporisateur pourrait pousser les adolescents à faire le premier pas vers le tabac. Or la crainte de passerelle vers le tabagisme chez les jeunes est infondée selon Peter Hajek, directeur du centre de recherche sur la dépendance tabagique à l’Université Queen Mary de Londres.

Ce scientifique explique dans un articlequ’environ la moitié des non-fumeurs qui expérimentent la cigarette de tabac deviennent des fumeurs réguliers. Dans un contraste très frappant, les non-fumeurs qui essayent la cigarette électronique ne deviennent pas des utilisateurs réguliers“.

Peter Hajek s’appuie sur les résultats d’enquêtes commanditées par l’une des plus importantes associations de lutte contre le tabagisme au Royaume-Uni, ASH UK, qui ont démontré notamment que parmi les jeunes non-fumeurs âgés entre 13 et 18 ans, un très faible nombre d’entre eux aurait expérimenté la cigarette électronique. Une enquête américaine avait également confirmé cette tendance, tout comme les récentes conclusions du professeur Dautzenberg qui tendent à prouver que vapoter n’est pas fumer.

Comme de nombreux autres scientifiques Peter Hajek s’oppose aux orientations pharmaceutiques qui sont en train d’être prises au Royaume-Uni pour leur réglementation.

Review Author:Review Date:
  • paul

    Bonjour. On empêchait pas un ado de fumer une clope et de tomber dans le tabagisme, a choisir, il vaut mieux qu’ils tombe dans la vapote que dans la clope. Ca sera toujours moins nocif. Je suis vendeur et je vous confirme que les jeune entre (18 et 20 ans) qui vapotent sont deja des fumeur, j’en ai eu qu’un ou plutôt une (accompagnée de ses parents), qui s’est lancé dans la vapote sans être fumeur. Ca représente moins d’1% de ma clientèle.

  • Raou

    Enfin !

  • Tony Fiant

    Déjà dit 100 fois : ces stats qui disent qu’un jeune (ou pas) a vapé sur une e cig ne veulent RIEN dire.
    Essayer ce n’est pas commencer.
    Essayer ce n’est pas une démarche, c’est simplement un acte ponctuel, dans l’instant.
    Le seul contre-argument visible est l’attractivité créé par cet essai mais ceux qui vapent une 1ère fois, surtout si non fumeurs, vont tousser et trouver le goût étrange (dans le meilleur des cas) même avec un e liquide gourmand premium de luxe etc.
    Pas foutu de faire deux catégories : ceux qui ont vapé 2/3 bouffées par curiosité et ceux qui ont vraiment voulu commencer à vaper. On ne doit pas être loin du 99 % / 1 %… et je suis gentil.
    Bon, avec cette énorme réserve symbolique d’une méconnaissance déconcertante du comportemental, on pourra apprécier, pour une fois, un discours positif.

  • Vapovapoe

    Et les gommes et les patch c’est aussi une passerelle ?

    • Tony Fiant

      Non, c’est un viaduc car on imite les chewing gums, les décalcomanies, les pansements pour les chti bobos et les tatouages. Je suis surpris que tous les enfants de maternelle ne soient pas déjà fumeurs.
      C’est vendu en pharmacie donc c’est bien et n’oubliez pas de manger 5 fruits et légumes par jour.
      1984

      • vapoton

        1984 a été publié en 1949.
        a lire et a relire.
        😉