Vous êtes ici : Vaping Post » Société » Non, le tabac chauffé n’est pas une alternative à la vape

Non, le tabac chauffé n’est pas une alternative à la vape

    Annonce

Dans un récent article, Science et Avenir présente les produits du tabac chauffé comme une alternative à la vape, malgré les grandes différences qui subsistent entre ces deux produits. Petit retour sur les plus notables d’entre elles.

Pas de tabac dans la vape

« Les alternatives high-tech à la cigarette électronique », voilà le titre choisi par le site internet afin de parler des produits du tabac chauffé. Un titre aussi inexact que trompeur puisqu’il laisse en effet penser que l’iQos (par exemple), peut se positionner en tant qu’alternative à la vape.

Il convient toutefois de rappeler que les différences entre vape et tabac chauffé sont nombreuses.

En effet, alors que les produits de la vape se passent intégralement de l’utilisation du tabac, les produits du tabac chauffé, eux, sont encore en plein dedans.

Pour rappel, un produit du tabac chauffé est un petit appareil permettant de chauffer du tabac par différents procédés. Tandis que certains mettent en contact la plante avec une petite lamelle chauffée à haute température, d’autres se contentent d’envoyer un flux d’air très chaud qui passe à travers une petite capsule en contenant afin d’en « capter la nicotine et l’arôme ».

Pour résumer, alors que les produits de la vape n’utilisent pas de tabac, les produits du tabac chauffé, eux, ne fonctionnent que grâce à lui. 

Une réduction des risques à confirmer

Outre cette utilisation du tabac, la seconde différence notable existant entre ces deux types de produits, et non des moindres, concerne la réduction des risques qu’ils offrent par rapport au tabagisme.

Tandis que de très nombreuses études affirment que la vape est beaucoup moins nocive que le tabagisme, les avis concernant les produits du tabac chauffé divergent beaucoup plus.

Et même lorsqu’une étude reconnaît que le tabac chauffé est effectivement moins nocif que le tabagisme, elle reconnaît également que la réduction des risques offerte par ce genre de produits est loin d’être aussi intéressante que celle que l’on reconnaît à la vape. 

A titre d’exemple, dans une étude [1] parue au mois de juin dernier, réalisée afin de définir les différences entre les deux produits, des chercheurs ont défini que si l’iQos produirait en effet « entre 80 et 90 % moins d’aldéhydes qu’une cigarette de tabac traditionnelle », la vape, elle, produirait « environ 90 % moins d’aldéhydes que l’iQOS elle-même, soit à peu près 99 % moins qu’une cigarette de tabac traditionnelle ».

Autrement dit, la réduction des risques offerte par la vape serait bien plus intéressante que celle proposée par les produits du tabac chauffé. 

Il convient également de rappeler que si des études affirmant que les produits du tabac chauffé sont moins nocifs que le tabac existent, elles ont pour la grande majorité d’entre elles été conduites par les fabricants de ces produits eux-mêmes. Pour l’impartialité donc, il faudra repasser.

Deux industries différentes

Enfin, la dernière différence dont nous parlerons dans cet article fait cette fois-ci appelle au bon sens.

Alors que la très grande majorité des produits de la vape sont fabriqués par des entreprises indépendantes, les produits du tabac chauffé, eux, sont conçus par l’industrie du tabac.

Une industrie dont la consommation de ses produits entraîne plus de 7 millions de décès dans le monde chaque année, et qui ne prononcera jamais le mot « sevrage », incompatible avec ses objectifs financiers immédiats. Loin de toute démarche de santé publique, l’industrie du tabac ne répondra qu’à une seule logique, celle de l’argent.

Profitant du sillon creusé par la réduction des risques, le tabac chauffé tente de se positionner aux côtés de la vape afin de profiter d’un éclairage favorable à son développement. Si il pourrait offrir une réduction des risques face au tabac fumé, le tabac chauffé ne partage avec la vape que la maladresse des journaux rapides, qui placent malheureusement dans le même panier deux produits pourtant bien opposés.


[1] Carbonyl emissions from a novel heated tobacco product (IQOS): comparison with an e-cigarette and a tobacco cigarette.
Addiction. 2018 Jun 19. doi: 10.1111/add.14365.

Pour approfondir le sujet

Le tabac chauffé est-il dangereux pour la santé ?

  • Publié le 13/04/2018

Avec la deuxième version de son rapport sur la cigarette électronique, l’agence de santé publique anglaise, Public Health England (PHE) étend son investigation aux produits du tabac chauffé qui ont fait …

Tabac chauffé contre cigarette électronique : lequel est le moins dangereux ?

iQOS et cigarette électronique
  • Publié le 28/06/2018

Dans un interview donnée au site internet Planet of the Vapes lors du Global Forum for Nicotine de Varsovie, le docteur Farsalinos s’est exprimé au sujet de sa dernière étude …

COP8 : tabac chauffé et création d’une nouvelle organisation de lutte contre le tabac

  • Publié le 9/10/2018

Le tabac chauffé malmené  Non, les participants de la COP8 ne souhaitent pas encourager l’utilisation des produits du tabac chauffé. C’est en tout cas ce que rapporte un article du …

Annonce