Vous êtes ici : Vaping Post » CBD » L’évaluation européenne « Novel food » du CBD est suspendue

L’évaluation européenne « Novel food » du CBD est suspendue

Mis à jour le 20/09/2022 à 16h19
    Annonce

L’évaluation européenne du CBD en tant que « Novel Food » vient d’être suspendue par l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments. En cause, des manques dans les preuves d’absence de danger potentiel.

Fâcheux contretemps

C’est un coup de massue : l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (AESA) vient de décider de suspendre l’étude « Novel Food » du CBD.

L’appellation « Novel Food » porte sur tout aliment qui n’était pas consommé dans l’UE avant 1997. Elle porte sur une vaste variété d’aliments et d’ingrédients susceptibles de se retrouver dans l’alimentation des européens.

Le CBD avait été classé « Novel Food » en 2019 par l’AESA, qui étudiait depuis le dossier.

L’argument avancé pour la suspension est le manque de preuves ou d’éléments convaincants de l’innocuité du CBD en tant que matière alimentaire. Les fabricants sont donc tenus d’apporter de nouvelles preuves afin que l’examen du dossier puisse reprendre.

La démarche est importante : ainsi, une fois un aliment estampillé « Novel Food » agréé, il est quasiment impossible à un état d’en interdire la commercialisation ou l’utilisation. Et l’aliment « Novel Food » peut être vendu sur le marché européen sans autorisation ou législation particulière.

C’est une décision qui risque de provoquer des mois, voire des années, de retard pour obtenir le label, démarche qui, de base, nécessite déjà plusieurs années. Une complication dont les entreprises du secteur se seraient bien passé.

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.