Vous êtes ici : Vaping Post » ArticlesLes lois interdisant la publicité au vapotage entrent en vigueur en Nouvelle-Zélande

Les lois interdisant la publicité au vapotage entrent en vigueur en Nouvelle-Zélande

Mis à jour le 24/04/2023 à 14h01
    Annonce
  • Calumette
  • le petit vapoteur
  • Pulp
  • Vaporesso
  • Innokin

La nouvelle législation sur la vape entre en vigueur en Nouvelle-Zélande. Les professionnels en ont profité pour rappeler que l’interdiction de la publicité pour le vapotage n’aidera pas la Nouvelle-Zélande à atteindre son ambitieux objectif “sans fumée 2025”.

La Nouvelle-Zélande bride la vape

« La cigarette électronique est l’outil de sevrage tabagique le plus efficace que le monde ait jamais eu. Pourtant, sa publicité est désormais interdite en Nouvelle-Zélande, ce qui va simplement et malheureusement conduire à ce que moins de Kiwis abandonnent la cigarette », déclare Jonathan Devery, copropriétaire d’Alt New Zealand et de VAPO.

La loi de 2020 modifiant la loi sur les produits sans combustion a été adoptée par le Parlement en août. En vigueur depuis le 11 novembre, elle comprend une large interdiction de la publicité pour les vapeurs et le vapotage sur le lieu de travail.

Toutefois, les messages de santé publique, approuvés par le directeur général de la santé, comme dans les campagnes de sevrage tabagique, seront autorisés. Les professionnels du secteur soulignent que, paradoxalement, cela bridera les entreprises de la vape en même temps que cela reportera les coûts de sa publicité sur le contribuable.

« L’industrie de la vape aurait volontiers adhéré à des restrictions de publicité et de messages fortement réglementées – comme le fait l’industrie de l’alcool. La publicité restreinte fonctionne bien au Royaume-Uni, mais malheureusement, les entreprises néo-zélandaises ont perdu toute possibilité d’atteindre les fumeurs. Au lieu de cela, ce sera le contribuable seul qui financera le sevrage tabagique grâce au vapotage », expliquent-ils.

De plus, la confusion entre les produits de la vape et du tabac s’est trouvera accentuée du fait de cette législation commune.

Les professionnels du vapotage néo-zélandais se résignent, mais demandent à ce que le Ministre se montre vigilant sur l’application de la loi par les compagnies du tabac, et qu’il veille à ce que ces dernières ne prennent pas l’avantage sur la vape indépendante en détournant ces lois.

Les commentaires sont fermés.