Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Les arômes menacés par un conseiller de la ville de New York

Les arômes menacés par un conseiller de la ville de New York

Le conseiller new-yorkais Costa Constantinides souhaite interdire les arômes dans les e-liquides.

Le conseiller new-yorkais Costa Constantinides souhaite interdire les arômes dans les e-liquides.

Après les villes nord-américaines qui ont interdit la vape en lieux public, va-t-on connaître très prochainement la prohibition des cigarettes électroniques avec arômes ?
La question mérite d’être posée puisque le débat a été de nouveau lancé par un conseiller New Yorkais, Costa Constantinides. Ce dernier souhaiterait en effet interdire les e-cigarettes avec arômes pour la simple et bonne raison, selon lui, qu’elles seraient attractives pour les enfants. Rappelez vous, déjà cet été nous évoquions la question des arômes outre-Atlantique

Malheureusement pour ce politique américain, aucune étude ne prouve actuellement que ces types de cigarettes électroniques séduisent les jeunes non-fumeurs, c’est par ailleurs ce que tente de lui expliquer Farsalinos dans une lettre qui lui est directement adressée.

Cette mesure aurait par ailleurs des effets probablement négatifs puisqu’elle réduirait de manière importante l’attractivité de cette méthode de sevrage auprès des fumeurs. Même si il est reste difficile de faire le lien, la ville de New York qui a banni l’usage du dispositif dans les lieux publics a récemment vu son taux de fumeurs augmenté.

Plusieurs ensembles de données dont certains récoltés sur l’E-Cigarette Forum nous avait appris il y a quelques mois que la majorité des fumeurs qui avaient adopté l’e-cigarette vapotaient des arômes hors-tabac. Les saveurs gourmandes et fruitées remportaient en effet l’adhésion de très nombreux vapoteurs. En outre, une grande partie des vapoteurs affirmaient utiliser au quotidien de multiples arômes, et non un seul.

Quid de l’attractivité du dispositif pour les fumeurs qui hésitent à l’expérimenter ? Sans aucun doute, les arômes se placent au coeur des réponses.


Via Reason

Review Author:Review Date:
  • Les arômes sont le 1er point sur lequel le passage à la vape réussi.
    Le 2e point, après un certain temps, est le changement de matériel pour un plus performant qui permet de continuer dans la vape et ne pas retourner au tabac à 100%.

    • Titan

      Yesss, et un manque total de … MANQUE pour ce qui me concerne. Je n’ai pas réellement de volonté. J’ai mes périodes d’abus, mais quand je craque, je craque.depuis un an et demi, j’ai pris 2kgs à cause de ça:

      • Titan

        Bon, ben j’avais mis une photo qui n’attaquait rien ni personne … elle n’apparaît pô.

      • Titan

        Ah, je crois que ça y est, la photo devrait finir par Hariber. Non? Si?

    • platipus

      sauf qu’en magasin au moins 8 sur 10 commencent la vape avec un goût tabac qui leur rappelle leur cigarette et prennent un taux de nicotine correspondant ainsi avec la gestuelles ils ne sont pas trop déboussolés et c’est efficace. C’est plutot après un certain temps et quand ils ne touchent plus à la clope qu’ils s’aventurent sur du gourmand mais y’a des exceptions et sur les femmes j’ai remarqué que c’était plutot 6 ou 7/10 qui partaient sur un goût tabac. Ceux qui en ont vraiment marre se lâchent sur plus facilement dès le début sur du fruit ou autre. Le changement de matériel vient plutôt après de ce que j’ai remarqué.

  • Patricia

    C’est justement parce que les arômes

    – font le succès de la vape

    – permettent de réussir le sevrage avec plaisir

    – sont la spécificité de la vape et pas des cigarettiers

    qu’ils les interdisent.

    Parce que le tabac chauffé vaporisé qu’ils sont en train de nous préparer , ça ne sera pas aromatisé.

    Donc, pour que on accepte de vaper ça, il va bien falloir nous les retirer les arômes.

    Sinon, on n’en voudra jamais, de leur vape au tabac BT .

    Ces règles ne sont rédigées que dans ce sens : ouvrir la porte au tabac chauffé vaporisé.

    Constantinidès sait parfaitement l’intéret des aromes, c’est le Pr Farsalinos en personne qui lui a écrit pour l’informer, dans ce courrier :

    http://www.ecigarette-research.com/web/index.php/2013-04-07-09-50-07/2014/185-nyc-lett

    C’est exactement parce qu’il sait tout l’intérêt des arômes qu’il les interdit.

    C’est son intérêt car c’est celui des cigarettiers ça:
    Que le fumeur ne puisse pas se sevrer avec la vape, mais que si il ne veut plus fumer, il soit obligé de vaper leur tabac chauffé, et rien d’autre.
    Il restera accro mais justement, ça les arrange. C’est tellement plus juteux comme ça.

    • Titan

      T’es pas de mauvaise humeur, là … Si?

      • Patricia

        j’ai des raisons de l’être ?

        Je sais que je suis censée laisser glisser ces choses sur moi comme de l’huile et ne pas les laisser altérer ma béatitude. Seulement voilà, je n’ai pas encore atteint le stade suprême de la divine indifférence à tout. Et c’est pas ces enfoirés qui m’y aident. Mais ça me fait de l’entrainement, y a pas à tortiller. Donc merci messieurs de m’entraver, ça me grandit.
        Voilà, tu vois, quand on veut positiver ? 😉

  • Etienne

    “c’est par ailleurs ce que tente de lui expliquer Farsalinos”
    Pas la peine de chercher à lui expliquer ce qu’il sait déjà. C’est juste un mauvais prétexte pour défendre les intérêt du tabac (qui doivent le remercier généreusement d’ne façon ou d’une autre)

    • Patricia

      Leur taux de fumeurs a augmenté, ils ne vont quand même pas s’arrêter en si bon chemin, faudrait être idiot quand même.

  • Tony Fiant

    Déjà, à sa place, je prioriserais la lutte contre les graisses alimentaires…
    Ça, c’est fait.
    Ensuite, comme dit par mes éminents collègues sur ce post, les saveurs non tabac sont majoritaires et c’est une bonne chose car on coupe plus encore le cordon avec le monde du tabac.
    J’ai tourné pendant 9 mois uniquement sur du tabac, merci HOL, ils sont excellents, mais depuis maintenant plusieurs mois, je ne tourne qu’aux gourmands et plus envie de revenir au goût tabac, désolé HOL 🙂
    Ah, l’image de l’enfant que l’on veut protéger, elle est utile et facile mais facile…
    Sinon, ses gamins au rigolo de service, leur LDL est bon ?

    • Patricia

      Bien puisque tu en parles, moi j’ai perdu quelques kilos, grâce aux arômes gourmands justement: ça me passe l’envie de grignotter et j’ai une ligne de jeune fille 😀
      Mon vendeur de jus D’Lice ( merci, coin pub ) m’a confirmé que d’autres clientes lui avaient aussi fait part de cet effet kiss cool très apprécié.

      • Titan

        Ah c’est toi qui les avais perdus? Ben moi je les ai retrouvés, je sais où ils sont … lol 🙂

        • Patricia

          Alors toi, tu dis ça après avoir posté ta boite à bonbecs ? Et tu veux que je te plaignes pitèt ?
          Prend un chamallow, va, et n’y pense plus 😀