Vous êtes ici : Vaping Post » Etudes sur la cigarette électronique » Invitation à évaluer le “plaisir immédiat de la vape pour arrêter de fumer”

Invitation à évaluer le “plaisir immédiat de la vape pour arrêter de fumer”

    Annonce

Parce que “la vape est une solution au tabagisme qui apporte du plaisir”,  le professeur Bertrand Dautzenberg invite des fumeurs à venir participer à des séances d’évaluation de la cigarette électronique. Point d’empirisme, il leur propose d’évaluer une démarche structurée pour arriver à une sensation en gorge optimale.

homme-vapoteur-vapeurEn préambule du mois sans tabac, l’opération menée par le professeur Dautzenberg en collaboration avec Paris sans tabac et le RESPADD propose aux fumeurs de participer à quatre sessions de “Recherche d’un Plaisir Immédiat de la Vape pour Arrêter de Fumer“, dans l’objectif de les conduire “à abandonner par le plaisir le tabac plus vite qu’espéré“.

En grandeur nature et en public, plusieurs dizaines de fumeurs testeront à l’aveugle des e-liquides sur une cigarette électronique connectée à double chambre de vaporisation pour trouver le couple idéal [1]. Des sessions de 25 minutes réuniront dix fumeurs entre 14h45 et 17h15.

mois-sans-tabac-evenement-testing

Cliquez sur l’image pour vous inscrire

L’objectif est de “déterminer avec un algorithme standard le dosage nicotinique, la base diluante, le parfum et le réglage de l’e-cigarette procurant le plaisir optimal qui leur permettrait de quitter le tabac“.

Des travaux du professeur dont les résultats [2] avaient été publiés au mois d’avril 2016 montraient que le taux de désir d’abandon du tabac était étroitement lié à la qualité de la sensation éprouvée en gorge (“throat-hit”).

Les fumeurs sont plus enclins à troquer leur cigarette contre le vaporisateur lorsque le throat hit est optimal

Ces travaux avaient permis d’établir un lien entre différents facteurs, notamment le taux de nicotine et la puissance du dispositif, dans la sensation de throat hit. Les données recueillies avaient permis de constater que la qualité de cette sensation avait un impact évident sur l’envie d’adopter la vape à la place du tabac. Considéré comme désagréable, moins d’un fumeurs sur dix était prêt à abandonner le tabac au profit de la vape mais ajusté au niveau optimal, 7 fumeurs sur 10 étaient prêts à lâcher leur cigarette pour le vaporisateur.

Les évaluations menées au mois d’octobre viendront enrichir le savoir et les connaissances de nouvelles données pour le sevrage tabagique.

Mise à jour du 3 novembre

La chaîne de la vape a réalisé un reportage sur cette opération de “testing”.

 


(1) Enovap et les Laboratoires Xérès mettent à disposition le matériel et le consommable nécessaire à ce test en grand public.

(2) Satisfactory throat-hit is needed to switch from tobacco to e-cigarettes: a lesson from an e-liquid blind test – Bertrand Dautzenberg, Alexandre Scheck, Céline Kayal, Daniel Garelik, Marie-Dominique Dautzenberg, DOI: https://doi.org/10.18332/tpc/62918