Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » L’e-cigarette à l’Assemblée nationale (suite)
    Annonce
  • Vaze
  • Vaporesso

Les députés ont poursuivi la semaine dernière en séance publique l’examen du Projet de loi de Santé. Ils étaient appelés à se prononcer sur l’article 5 encadrant la lutte contre le tabagisme. Deux dispositions concernaient la cigarette électronique portant sur la publicité et le vapotage en public.

Tabac ou vape : des restrictions similaires se dessinent

L'Assemblée nationale débat en ce moment du Projet de loi Santé.  Un amendement prévoit d'interdire toute communication sur l'e-cigarette.

L’Assemblée nationale débat en ce moment du Projet de loi Santé.

A l’issue des votes, la plupart des restrictions limitant la communication et la publicité applicable aux produits du tabac le sont désormais à la cigarette électronique. La restriction du vapotage dans “certains” lieux publics est également confirmée.

L’assemblée va poursuivre l’examen du reste du texte jusqu’au 14 avril 2015. Une fois voté le texte sera transmis au Sénat. Il sera d’abord étudié au sein de la Commission des Affaires sociales du Sénat puis examiné en séance pleinière selon un calendrier qui n’est pas encore connu.

La réaction de l’aiduce ne s’est pas faite attendre, l’association regrette la “décision d’interdiction de toute publicité”  car dit-elle le gouvernement donne à la cigarette électronique l’image “d’un produit tout aussi dangereux que le tabac” alors que “les substituts nicotiniques envahissent les espaces publicitaires”.

L’Aiduce craint que ces dispositions n’affectent les échanges d’une communauté d’utilisateurs qui s’aident et se conseillent “pour permettre à ceux qui le souhaitent d’arrêter le tabac”.

Afin de lutter efficacement contre le tabagisme le gouvernement devrait selon l’association “organiser une campagne publicitaire d’envergure en faveur de la cigarette électronique, et non interdire sa promotion !”.

Annonce

2 réponses à L’e-cigarette à l’Assemblée nationale (suite)