Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Les britanniques étudient avec attention le potentiel de l’e-cigarette

Les britanniques étudient avec attention le potentiel de l’e-cigarette

    Annonce
Le gouvernement britannique est en phase d'observation et de récolte de données sur l'e-cigarette.

Le gouvernement britannique est en phase d’observation et de récolte de données sur l’e-cigarette.

Royaume-Uni : Le parlementaire Mike Hancock a interrogé la secrétaire d’Etat à la Santé le 11 mars dernier, Jane Ellison. Il lui a demandé quelle position elle tenait au sujet de la cigarette électronique et de son efficacité pour le sevrage tabagique.

Elle lui a répondu le 18 mars. Jane Ellison a rappelé que 2 millions de britanniques utilisaient déjà le dispositif, selon une enquête ASH. Parmi eux, près d’un tiers sont parvenus à arrêter totalement la cigarette, et un autre tiers l’ont adoptée dans le but de se sevrer définitivement.

Une étude récente à l’initiative de Cochrane a d’une part démontré que ce produit pouvait aider à réduire la consommation de cigarettes et même être une porte de sortie du tabac. The National Centre for Smoking Cessation and Training a d’autre part affirmé que le vaporisateur doit être accessible à tous celles et ceux qui tentent de s’éloigner du tabac mais qui n’y sont pas arrivés avec les substituts nicotiniques classiques vendus sous licence pharmaceutique.

Public Health England (PHE) est chargé d’évaluer les éléments attestant de l’efficacité de l’e-cigarette, et fournira prochainement des recommandations afin d’orienter les actions du gouvernement.


Via le Parlement britannique

Review Author:Review Date: