Vous êtes ici : Vaping Post » Communauté » Lanceur d’alerte : conflit chez Mr Good Vape

Lanceur d’alerte : conflit chez Mr Good Vape

    Annonce

Un employé récemment licencié par le fabricant pour lequel il travaillait, suite à sa dénonciation de pratiques frauduleuses concernant la fabrication d’e-liquides, vient d’être réintégré suite à une décision de l’OSHA.

Ils voulaient le licencier, ils lui payent finalement des indemnités

Voilà une nouvelle preuve que le respect de la loi est toujours préférable. C’est en tout cas ce que doit désormais constater Gary Riddle, fondateur de la marque Mr. Good Vape

En effet, le gérant de la société fondée il y a quelques années vient de recevoir l’ordre de l’Occupational Safety and Health Administration (OSHA) de réintégrer son employé récemment licencié, suite à l’alerte qu’il avait lancé auprès du California Department of Environmental Protection (CalEPA), concernant les méthodes de fabrication douteuses des e-liquides du fabricant.

L’enquête de l’OSHA ayant aussi conclu que la raison du renvoi dudit employé était directement liée à sa dénonciation, l’agence gouvernementale fédérale a également condamné son employeur à lui verser des indemnités à hauteur de 110 000 dollars. 

Mr. Good Vape a fait appel de cette décision.

Annonce