Vous êtes ici : Vaping Post » L'actualité de la cigarette électronique » La nicotine aiderait à lutter contre Alzheimer

La nicotine aiderait à lutter contre Alzheimer

    Annonce

Le tabagisme est particulièrement nocif pour les poumons et les vaisseaux sanguins. La nicotine, cette molécule délivrée par de multiples moyens, dont la vape, qui procure un effet apaisant, pourrait quant à elle affecter positivement les cerveaux vieillissants.

Les fumeurs sont moins susceptibles de développer la maladie d’Alzheimer – un phénomène qui a longtemps intrigué les scientifiques car le tabagisme favorise à contrario les maladies cardiovasculaires, ce qui augmente fortement le risque d’Alzheimer.

Une étude montre que ce n’est pas la cigarette qui protège les fumeurs de cette maladie mais bien la nicotine. Des patients atteints d’Alzheimer et portant des patchs nicotinés bénéficiaient de davantage de mémoire que ceux qui n’en utilisaient pas.

Une autre recherche a révélé que la nicotine stimulait la fonction cognitive des personnes âgées ne souffrant pas d’Alzheimer mais qui présentaient des signes de déclin mental lié au vieillissement. En outre, cette substance semblerait également protéger de la maladie de Parkinson.

Elle s’apparente chimiquement à l’acétylcholine, un neurotransmetteur qui décline chez les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer. Des médicaments comme Aricept aident ces patients en augmentant les niveaux d’acétylcholine dans le cerveau.

Visiblement, la nicotine se lie aux récepteurs du cerveau habituellement occupés par l’acétylcholine, ce qui améliore “modestement” leur fonction cognitive, dont l’attention et dans une certaine mesure la mémoire.

Le Docteur Paul Newhouse de l’Université Vanderbilt (Tennessee) rappelle que la nicotine n’est pas très addictive en soi, elle a besoin d’être combinée à d’autres substances pour le devenir. Selon lui, il n’est pas surprenant que FDA ait accepté sa distribution, “personne ne s’administre uniquement de la nicotine”.