Vous êtes ici : Vaping Post » E-liquide cigarette électronique » La marque de papier à rouler OCB lance sa propre gamme de e-liquides

La marque de papier à rouler OCB lance sa propre gamme de e-liquides

La marque de papier à rouler se lance dans les e-liquides

La marque de papier à rouler se lance dans les e-liquides

“OCB, oxyde carton blindé” disait la chanson de Billy Ze Kick, le célèbre acronyme de la marque française de papier à rouler ne signifie en fait que Odet-Cascadec-Bolloré. Fondée à l’origine en bretagne en 1918 et installée aujourd’hui à Perpignan, la société aurait en effet longtemps été la propriété du groupe Bolloré.

Si vous êtes devenu ex-fumeur grâce à la cigarette électronique et que vous vous êtes éloigné des produits du tabac et de ses dérivés il se pourrait que les choses changent prochainement selon la réussite de la nouvelle action commerciale de cette marque au papier ultra fin.

OCB se lance dans la fabrication de e-liquides et vante sur son site internet http://www.ocb-vap.com les mérites de ses méthodes de fabrication. 3 saveurs tabac, 1 café et 2 saveurs naturelles constituent pour le moment la gamme, produite dans un laboratoire à Perpignan.

Parmi les arguments de vente on ne trouve pas grand chose d’innovant, si ce n’est la durée limite de consommation qui tablerait sur les deux ans, bien plus que la majorité des e-liquides que l’on trouve sur le marché selon OCB.

Alors que le siège social d’OCB est situé à Perpignan et que le laboratoire est lui même implanté dans cette zone géographique, le site ocb-vap.com n’est pas traduit en français. Pour le moment difficile de savoir si les e-liquides OCB vont être prochainement commercialisés sur le territoire ou non. Nous attendons plus d’informations de la part du service commercial contacté aujourd’hui.


Merci à Brice Lepoutre pour cette nouvelle laissée sur le forum.

Review Author:Review Date:
  • Salvatore Sipala

    Ça commence à devenir n’importe quoi … On va bientôt pouvoir ce rouler une e-cigarette.mdr

    • Raou

      Si c’est des liquides de qualité, pourquoi est-ce que ça deviendrait n’importe quoi ?

  • foobar101010

    J’ai racheté un paquet d’OCB y’a pas longtemps…


    … pour faire rentrer de l’Ekowool dans un micro-coil ! :p

  • Tonytpny

    Moi je veux une vapoteur tempete zippo

  • Salvatore Sipala

    Bah , je m’en fous pour finir . Qu’ils fassent ce qu’ils veulent , ça fais 11 mois que je suis sortis du tabac et je suis très content et surtout avec tous les avantages !
    Maintenant c’est devenu un bisness comme le tabac .. E-liquide au chocolat , fraise , pomme ecc ..c’est surtout pour atirés le maximum de monde ecc .. La e-cigarette c’était surtout pour arrêté de fumé et par la suite tout arrêtés …
    Les multinational du tabac ce sont petit à petit mis dedans aussi ..
    J’ai peur que bientôt nous allons payés des taxes

    • Raou

      “c’est surtout pour atirés le maximum de monde ecc” N’est-ce pas au contraire une bonne chose ? Car en voulant attirer le plus de monde, on peut faire passer un maximum de fumeur à la e-cigarette et donc sauver un maximum de personne. Et je ne vois pas ce que les taxes ont à faire là dedans ? 😮

    • Tony Fiant

      Si le passage à l’e-cigarette est souvent une démarche pour arrêter de fumer, il y a deux axes possibles par la suite : ceux qui veulent tout arrêter et ceux qui ont découvert un nouveau plaisir bien moins nocif que le tabac et tellement plus diversifié, plus riche, plus plaisant.
      Derrière, il y a des sociétés, du business, des dollars ? Et bien oui, comme pour TOUT ce qui existe sur Terre en ce qui concerne l’activité humaine. Rien de choquant là dedans. Nous sommes bien les 1ers à travailler pour de l’argent.
      Cela reste un business donc mais qui ne travaille pas en partenariat avec les pompes funèbres – clin d’œil à un chroniqueur qui semble avoir quitté le site 😉
      Innokin, Kangertech, La Vaperie (c’est pour le quota français…) sont des marques qui m’inspirent plus de sympathie que Philip Morris même si toutes sont motivées par l’argent.

  • Si d’autres groupes issus du tabac se mettent sérieusement dans le business de la vape, on peut espérer un relâchement du “lobby tabac” pour faire interdire tous nos précieux joujoux…

    • Frantz

      Les lobbys s’en foutent, ils ne vont rien lâcher, leurs ecigs sont conformes à la directive européenne.

  • Soys

    C’est un domaine que veut investir l’économie basée sur l’offre. Perso, je préfère des liquides élaborés par des vapoteurs, ils correspondent à une économie de la demande. Qui mieux qu’un vapoteur sait ce qui lui convient? OCB n’a rien foutre dans ma vape. Vue la pauvretée de leur offre, on voit bien qu’ils ne sont pas là pour le vapoteur, mais UNIQUEMENT pour investir le marché. Si l’Etat, au lieu de laisser tomber la SEITA et ses employés comme elle c’est le cas actuellement, leur confiaient de nouvelles missions (en tant qu’actionnaire, il en a le devoir) basée sur une conversion au domaine de la vapote, J’APPLAUDIRAIS DES DEUX MAINS (sous réserve d’abandon pur et simple du tabac).

  • Mireille Deswarte

    acheté au bureau de tabac? Beurk!

  • Dieu Pcboost

    Oui le SS de ocb est à ¨Perpignan mais les produits ocb sont eux fabriqués en Espagne, d’ou sur le site web de ocb il y a la langue espagnole mais par le français. Moi cela ne m’étonne pas plus un jour ou l’autre tous les vendeurs du tabac et de ses dérivés vendrons et fabriquerons des produits pour la ecigarette c’est certains dans le temps.