Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » La Chine souhaite interdire les arômes

La Chine souhaite interdire les arômes

Mis à jour le 22/03/2022 à 13h56
    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • VDLV
  • Dlice

Dans son précédent projet de loi, le pays les avait épargnés. Il semble que le gouvernement ait changé d’avis sur la question.

21 additifs ciblés

Drapeau de la ChineEn novembre dernier, le Conseil d’État chinois modifiait sa loi sur le monopole du tabac afin d’y inclure les produits du vapotage. Elle profitait également de l’occasion pour inciter le public à s’exprimer sur la réglementation qu’il souhaitait pour ce secteur. Si la proposition de loi initiale autorise les arômes dans les e-liquides, une modification réalisée le 11 mars dernier vient rebattre les cartes.

Les arômes autres que le goût du tabac ne doivent pas être proposés dans les produits, indique la nouvelle proposition. 21 additifs seraient explicitement ciblés, dont certains font référence à des saveurs comme l’orange, la rose ou encore la prune.

Suite à cette annonce, toutes les entreprises du secteur cotées en bourse ont largement dévissé. RLX Technology par exemple, dont les résultats pour 2021 étaient excellents, a perdu près de 36 %.

Mise à jour du 22 mars 2022

Les premiers effets de l’interdiction à venir se font déjà sentir. Selon le propriétaire d’un vape shop situé à Shanghai, les ventes d’e-liquides aromatisés auraient largement augmenté depuis l’annonce du gouvernement de l’interdiction des arômes.

En plus de cette interdiction, la nicotine synthétique devrait également devenir illégale, tout comme les produits contenant plus de 20 mg/ml de nicotine classique. 

Le reste de l’actualité en Chine

Monopole de la vape en Chine : ce que ça va...

  • Publié le 29/12/2021

La vape chinoise est désormais monopole d’état. Qu’est-ce que ça va changer pour les consommateurs étrangers et les exportations ?

Chine : la vape est désormais sous monopole d’État

  • Publié le 29/11/2021

Le secteur de la vape aurait crû de près de 75 % chaque année au cours des 7 dernières années.

Chine : après Bitcoin, le pays s’attaque à la cigarette...

  • Publié le 1/07/2021

La taxation des produits du vapotage devrait passer de 13 % aujourd’hui à 67 %. Un taux similaire à celui appliqué aux produits du tabac.

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.