Vous êtes ici : Vaping Post » Buzz vape » Emmanuel Macron est vapoteur

Emmanuel Macron est vapoteur

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • Le Petit Vapoteur
  • Dlice

Une photographie de la communication d’Emmanuel Macron, président français sortant et candidat à sa réélection, a fait hausser le sourcil d’un observateur avisé du Vaping Post. Dans ce cliché très étudié, le président tient en effet une cigarette électronique à la main.

La politique, c’est comme une cigarette

Une photographie récente du président de la République française, Emmanuel Macron, a été publiée dans la presse à des fins de communication. On y voit le président très décontracté, manifestement interrompu par une remarque qui l’intrigue fortement, alors qu’il s’apprêtait à franchir une porte.

Cette photo a fait beaucoup parler. Les soutiens du président Macron ont dit qu’elle était bien, un peu moins sobrement qu’ici néanmoins, les opposants du président ont dit qu’elle n’était pas bien, avec un manque de sobriété tout aussi patent.

Concours impromptu : le premier lecteur ou la première lectrice à identifier précisément le modèle gagne un article du vendredi entièrement dédié à sa gloire.

Mais ce qui nous intéresse, c’est la main droite du président, qui tient manifestement d’une box ou d’un pod. Il est assez difficile de reconnaître précisément le modèle.

En 2017, le journal L’Express consulte un formulaire que le candidat Emmanuel Macron a rempli en sollicitant un prêt bancaire destiné à financer sa campagne électorale. D’après le journal, sur le questionnaire de santé, le futur président aurait répondu « oui » à la question « êtes-vous fumeur ? ». De cigares exclusivement, d’après le journal.

Autre fait, le président aurait glissé à un journaliste du Figaro, après avoir été interpellé par des fumeurs qui l’accusaient d’indifférence sur l’augmentation des prix du tabac, qu’ils « ne savaient pas que lui aussi était fumeur », sans préciser s’il s’agissait de cigarettes ou de cigares. Enfin, le journal Gala a fait un article expliquant que le président s’en grillait une petite « lorsque Brigitte n’est pas là », parce que la Première dame n’aimait pas le voir fumer. Gala parle, pour le coup, uniquement de cigarettes.

La vape en campagne

Tout le monde s’accorde à dire que la photo présidentielle a été savamment étudiée. Son message ? « Le président est quelqu’un comme vous et moi, quand il est en repos, il s’habille confort et ne se rase pas, mais il ne peut pas s’empêcher de bosser tout le temps ». Et plein d’autres choses, mais ce n’est pas le sujet. Une chose est certaine : la vape n’est pas là par hasard.

Est-ce que ça veut dire que le président s’est effectivement mis à la vape pour arrêter la cigarette, ou que l’objet a été placé dans sa main parce qu’il est un symbole positif ? Peu importe : c’est un signal, et un bon. Reste à savoir s’il sera suivi d’effets, comme par exemple un veto de la France au projet d’interdiction des arômes défendu par la Commission européenne, on peut toujours rêver. Une défense active de la cigarette électronique comme moyen de réduction des risques, ce serait déjà pas mal.

Pour l’instant, les sondages donnent au second tour une affiche composée d’Emmanuel Macron et de Marine Le Pen, cette dernière s’affichant depuis plusieurs années avec une cigarette électronique, deux vapoteurs donc. Ce qui n’a sans doute absolument rien à voir avec leurs places dans les sondages, mais qui pourtant devrait être un sujet pour les douze candidats en lice : 70 000 morts évitables par an rien qu’en France, ce n’est pas rien. Deux millions de vapoteurs non plus, d’autant plus s’ils votent…

(Photo de couverture : Arno Mikkor, EU2017EE Estonian Presidency , CC BY 2.0)

Étude exclusive : l’engagement politique des vapoteurs et leur vision du marché

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.