Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Pods » Test : Obelisk 65 FC PSG Edition – Geekvape

Test : Obelisk 65 FC PSG Edition – Geekvape

  • Par , le 16/03/2022 à 18h25
    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • VDLV
  • Dlice

Fort de son partenariat avec le club de football français du Paris Saint-Germain, Geekvape réalise un pod en série limitée aux couleurs du club. Toujours efficace, le pod se pare d’un habillage dédié aux amateurs du PSG. La série est complétée par un kit et un petit pod hauts en couleurs.

Ici c'est Paris

Geekvape a mis les petits plats dans les grands en lançant ses 3 produits du moment aux couleurs du PSG. Conférence en ligne, communiqués de presse et autres événements sportifs dans la ville de Paris. Le moins que l’on puisse constater, c’est que le partenariat entre la marque chinoise et le club de football français fonctionne. Le pod Obelisk 65 FC est habillé d’un bleu métallisé aux couleurs du club parisien.

Caractéristiques techniques

Dimensions du pod101 x 42 x 27 mm
Poids du pod153 g
ChargeUSB-C
batterie2200 mAh
Plages d'utilisation25 à 58 W
Capacité du réservoir4.5 ml

Le coffret comprend :

  • Pod
  • Pièces de rechange
  • Cordon USB
  • Mode d'emploi

Belle autonomie

Sur le côté du pod, on trouve la connectique USB-C pour une recharge rapide. C’est un des points forts de l’Obelisk 65, puisqu’il suffit d’à peine 18 minutes pour que le pod soit pleinement chargé. Avec sa batterie de 2200 mAh, c’est à la fois confortable pour ne pas se soucier de son niveau de batterie mais aussi suffisamment important pour tenir une journée en vapotant modérément. 

Sur la tranche de l’Obelisk 65 FC, l’écran occupe une bonne partie du produit. Il est complété par un bouton de déclenchement et deux de réglages, côte à côte. L’ensemble est bien intégré et ne souffre d’aucun défauts. 

La cartouche se fixe sur le corps de la batterie par un système d’aimants. La tenue est correcte et le retrait du réservoir se réalise aisément. Une fois mise en place dans son logement, la cartouche laisse le niveau de liquide restant visible, sans besoin de retrait. C’est un bon point, confortable au quotidien.

Petit clin d’œil de la part du fabricant chinois : une animation avec un ballon de football apparaît sur l’écran, lors de l’allumage de la box. C’est un détail, certes, mais qui participe au caractère original du setup.

L’écran est aux couleurs du PSG et propose un nombre important de menus. Le mode Smart détecte la résistance placée dans la cartouche et propose une puissance de vapotage adaptée. On compte aussi un menu power, TC, bypass et courbes… c’est complet, trop, peut-être pour une utilisation simplifiée. Mais la box a le mérite de disposer de nombreuses options pour les utilisateurs les plus exigeants ou les plus geek ! L’écran est suffisamment lumineux pour une utilisation en extérieur sans craindre une mauvaise lisibilité.

Collection PSG


La cartouche est imposante mais dispose de 4,5 ml de contenance. C’est assez généreux et les remplissages se font ainsi rares. Sur sa partie supérieure, le réservoir se remplit en soulevant un opercule en silicone souple. Il n’est pas nécessaire de retirer la cartouche du corps de la batterie lors de cette opération. Juste en dessous de l’embout buccal (drip tip), un réglage du flux d’air permet d’ajuster le flux qui refroidit la résistance et ainsi moduler le tirage et la chaleur de la vapeur. C’est un bon point, utile afin de trouver les meilleures sensations selon l’e-liquide utilisé. La rotation de cette bague se fait facilement. Elle n’est ni trop ferme ni trop lâche.

Deux résistances sont fournies avec l’Obelisk 65 FC. la B Series 0,4  ohm est en mesh et Kanthal A1, pour une utilisation entre 25 et 33 W. La B Series 0,2 Ω est quant à elle en mesh et Ni80, pour une plage d’utilisation entre 50 et 58 W. Du côté de la vape, l’Obelisk 65 FC ne déçoit pas. Les résistances Geekvape ont une excellente durée de vie. Le coil à 0,4 ohm permet une vape en inhalation directe maitrisée. On produit de jolis nuages sans vaper dans des puissances démesurées. Celle à 0,2 ohm se débrouille très bien, mais logiquement, impose des remplissages plus fréquents. Quelques suintements sous la cartouche sont à déplorer sans pour autant être dramatiques.

 

Pour célébrer le partenariat entre le fabricant et le club de foot, deux autres setup sont disponibles. Le kit Aegis Solo 2 (S100) et le pod  Aegis 1 FC, tous deux au couleurs du club parisien. Que l’on soit amateur de vape discrète ou bien plus nuageuse et fan du PSG, le choix couvre l’essentiel des besoins des vapoteurs.

En résumé

On aime

  • Autonomie
  • Cartouche accessible
  • Menus complets
  • Contenance
  • Le look

On n’aime pas

  • Quelques suintements

Conclusion

4,5 /5

L'Obelisk 65 FC PSG Edition est un clin d'oeil à tous les amateurs de vape et du club de football parisien. Simple à utiliser et doté d'une batterie solide, le pod est facile à vivre. La contenance du réservoir ne déçoit pas. La vape est agréable pour les utilisateurs en inhalation directe. Quelques suintements sont à déplorer.

Le Obelisk 65 FC PSG Edition en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.