Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : Kit Maxus 200W – Freemax

Test : Kit Maxus 200W – Freemax

    Annonce
  • Vaporesso
  • Le Petit Fumeur
  • Point de vape

Malgré la qualité globale du matériel qu’elle propose, Freemax est une marque qui peine à démarrer. Avec ce kit Maxus 200W, le fabricant propose un kit complet incluant son clearomiseur M2 Pro, et en proposant une innovation intéressante.

Un kit flashy

Comme à son habitude, la marque chinoise fait dans le flashy. Même si la box est finalement assez sobre avec ses inserts en résine sur la porte à accus, le M2 Pro se fait lui bien remarquer. Que l’on aime ou pas ce que fait Freemax, il faut reconnaître que ses produits se démarquent de la concurrence par leur esthétique.

Caractéristiques techniques

Dimensions du mod135 x 28 x 52,4 mm
Poids du mod190 g
Format d'accus18650
ChargeUSB-C
Puissance maximale200
Diamètre max. de l'atomiseur
Modes disponiblesWatts, Contrôle température, Bypass
Dimensions du clearomiseur59,85 x 25 mm
Poids du clearomiseur g
Capacité du clearomiseur5 ml
Plages d'utilisation5-200W
RemplissagePar le haut

Le coffret comprend :

  • Mod
  • Clearomiseur
  • Réservoir de rechange
  • Pièces de rechange
  • Cordon USB
  • Résistances
  • Mode d'emploi

Un allure… surprenante

La box Maxus 200W laisse circonspect car elle allie de gros atouts mais à quelques défauts. D’apparence carrée et massive, elle se présente en noir, avec des inserts en résine colorée, pour ne pas dire bariolée, sur la porte permettant d’insérer les accus.

Plus discrète que le clearomiseur, l’ensemble est tout de même assez flashy. Au-dessus, le pin 510 est bien inséré et semble de bonne qualité, tandis que quelques trous de dégazage pour les accus sont situés sous la box.

Sur la face avant, on trouve le bouton fire, un écran LCD monochrome, deux boutons de réglages et un port USB-C. L’essentiel est là.

Concernant le M Pro 2, le clearomiseur fait assez fort dans le côté surchargé. Le drip tip est assorti à la box, et de nouveaux inserts en résine sur l’ensemble du réservoir donnent un côté kitsch à l’ensemble. Le système d’ouverture par glissière fonctionne plutôt bien et les airflows sont larges pour une grosse production de vapeur.

Sur les airflows, on retrouve en guise de bloqueurs de gros boutons en métal assez inesthétiques. Dans le kit testé, le clearomiseur n’était équipé que d’un réservoir en Ultem opaque, sans la version bubble, dont la contenance n’a pu être testée.

Ce kit est d’une esthétique particulière, ce n’est rien de le dire, et pourtant elle devrait trouver son public.

Innovation intéressante

La grosse innovation de la Maxus réside dans l’absence totale de polarité au niveau de l’emplacement des accus. On peut les placer dans n’importe quel sens ou n’en mettre qu’un ou deux, la box fonctionne sans difficulté. Simplement en cas d’utilisation d’un seul accu, la puissance est réduite à 80 W maximum.

Le chipset qui permet également de gérer le nombre d’accus fonctionne plutôt bien et propose une fonction Smart Coil Detection qui peut encore être améliorée. Cette fonctionnalité indique la puissance optimale à utiliser en fonction de la résistance.

Passons aux défauts de cette Maxus. La porte à accus se met en place parfois avec difficultés, si les aimants accrochent ailleurs que leur support initial. Il faut, dans ce cas, forcer pour la replacer dans son logement. Ce même logement a également du jeu de quelques millimètres sur les côtés. Enfin, la peinture noire de la box part excessivement vite sur les arrêtes, notamment en cas de frottements dans une poche ou un sac.

La Maxus propose donc des choses très intéressantes. Toutefois, elle a quelques défauts qui auraient pu être facilement réglés, ce qui est dommage.

Un clearomiseur de qualité

Le M Pro 2 est une véritable machine à vapeur. Si l’utilisateur va, au-delà de l’esthétique particulière, il se retrouve face à l’un des meilleurs clearomiseurs subohm du marché. Le système de remplissage par glissement du top cap est rendu plus sûr contre les fuites par l’ajout de 3 billes d’acier qui demandent un peu plus de force et de technique pour l’ouvrir.

Dans la même idée, Freemax a eu l’excellente intuition d’ajouter, une fois le top cap ouvert, un petit trou permettant à l’air de quitter le réservoir pendant le remplissage, à travers le drip tip. Plutôt intelligent car cela permet un remplissage plus simple et évitant les fuites.

L’un des gros atouts de la marque a toujours été ses résistances, vraiment impeccables. Pour le M Pro 2 il en existe quatre types, en mesh avec un cotonnage en fibre de thé, allant de 0,2 à 0,15 ohm. Attention, en-dessous de 65 W, il faut oublier ce clearomiseur, dont la résistance en triple mesh demande 100 W pour donner son meilleur rendu.

Ce matériel est destiné à faire de gros nuages savoureux, et cela fonctionne parfaitement. Les saveurs sont vraiment très présentes, le volume de vapeur dégagé également, le tout pour une vape très plaisante. Attention toutefois, comme tous les subohms ce clearomiseur est très vorace en liquide.

En résumé

On aime

  • L'absence de polarité pour les accus
  • La possibilité d'utilisation en simple ou double accu
  • Un look qui peut plaire
  • Qualité de la vapeur

On n’aime pas

  • La porte latérale a du jeu
  • La peinture qui s'écaille sur les arrêtes trop facilement
  • Une esthétique qui peut rebuter

Conclusion

4,4 /5

Ce kit Maxus 200W de Freemax possède une esthétique d’ensemble assez particulière mais peut séduire. Malgré ses quelques défauts, la box propose de vraies innovations, tandis que le M Pro 2 est une petite perle en termes de vapeur et de saveurs. Freemax fait donc le boulot avec ce kit qui ravira les vapoteurs plutôt expérimentés.

Le Kit Maxus 200W en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.