Vous êtes ici : Vaping Post » Tabagisme » Journée mondiale sans tabac 2019

Journée mondiale sans tabac 2019

    Annonce

Demain, 31 mai 2019, marquera une nouvelle édition de la journée mondiale sans tabac. L’occasion pour l’OMS de sensibiliser le public aux dangers du tabac. Une campagne axée cette année sur la santé pulmonaire.

Le tabac, toujours première cause de décès évitable

Comme chaque année, la journée mondiale sans tabac (JMST) se déroulera le 31 mai. Organisée par l’organisation mondiale de la santé (OMS) depuis 1988, elle est, pour l’organisme, l’occasion de « sensibiliser aux effets nocifs et mortels de l’exposition au tabagisme ou à la fumée des autres et de décourager la consommation du tabac sous quelque forme que ce soit ».

L’année dernière, alors que son thème avait été baptisé « le tabac vous brise le coeur. Choisissez la santé, pas le tabac », il sera axé cette année sur les poumons, avec pour titre « le tabac et la santé pulmonaire ». Une campagne qui devrait sensibiliser sur « l’effet négatif que le tabac a sur la santé pulmonaire, allant du cancer aux maladies respiratoires chroniques » ainsi que sur « le rôle fondamental des poumons dans la santé et le bien être de tous ».

Plusieurs points seront abordés cette année :

  • Les risques posés par le tabagisme et l’exposition à la fumée des autres,
  • La connaissance des dangers particuliers du tabagisme pour la santé pulmonaire,
  • L’ampleur mondiale de la mortalité et de la morbidité dues aux maladies pulmonaires provoquées par le tabac, notamment les maladies respiratoires chroniques et le cancer du poumon,
  • Les nouvelles données sur le lien entre le tabagisme et les décès dus à la tuberculose,
  • L’implications du tabagisme passif pour la santé pulmonaire dans tous les groupes d’âge,
  • L’importance de la santé pulmonaire pour la santé et le bien-être en général,
  • Les actions et mesures faisables que les principaux publics, parmi lesquels le grand public et les gouvernements, peuvent décider pour réduire les risques posés par le tabac à la santé pulmonaire.

Le spot créé par l’OMS à l’occasion de cette journée est d’ores et déjà disponible.

L’OMS toujours contre la vape

Si ce genre de campagne se doit d’être saluée, nous pouvons quand même regretter la position qu’adopte l’OMS par rapport au vapotage. Pour l’organisation, la cigarette électronique « constitue une menace pour la santé ».

L’OMS indiquant sur son site internet que « les allégations concernant l’innocuité de la cigarette électronique et son efficacité dans le sevrage tabagique ne sont étayées par aucune donnée scientifique ».

Pourtant, selon de nombreuses études, vapoter serait beaucoup moins nocif que fumer. Pour le ministère de la santé britannique, le vapotage serait même « au moins 95 % moins nocif » que le tabagisme.

Pourquoi vapoter est moins dangereux que fumer ?

Les derniers articles parlant du tabagisme

L’Espagne présente son plan de lutte contre le tabagisme

  • Publié le 15/04/2024

Parmi les mesures phares, l’interdiction de publicité pour les produits de la vape ou encore l’augmentation du nombre d’espaces sans tabac.

Pays-Bas : un scan du visage obligatoire pour acheter des...

  • Publié le 12/04/2024

Le pays a fait le choix de la biométrie pour s’assurer que les cigarettes sont bien uniquement vendues à des personnes majeures.

France : importation de cigarettes sans limite, la douane lance...

  • Publié le 11/04/2024

Les Français seront en fait beaucoup plus limités que certains ne l’imaginaient lors de la parution du décret ne limitant plus le transport transfrontalier de cigarettes.