Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » Israël interdit la vente des produits Juul

Israël interdit la vente des produits Juul

    Annonce

Il y a quelques jours, le gouvernement israélien a promulgué l’interdiction de la vente de produits Juul sur son sol. Une décision particulièrement mal comprise par la société américaine. 

Juul considéré comme un danger pour la santé publique 

Selon l’agence de presse Reuters, le gouvernement israélien aurait récemment interdit la vente des produits de la marque Juul au sein de ses frontières, prétextant un “grave danger pour la santé publique” du à la forte teneur en nicotine des e-liquides utilisés avec la vapoteuse américaine. 

Suite à cette déclaration, Juul Labs Inc s’est dit “incroyablement déçue” par ce que la société qualifie de décision “malavisée” de la part du ministère de la santé du pays, rappelant au passage que ses produits offraient  “une véritable alternative aux cigarettes combustibles”.

Tandis que la startup américaine a indiqué sa volonté de faire appel de cette décision, le gouvernement israélien a quant à lui rappelé que sa décision était conforme et similaire aux restrictions européennes, bien que le pays ne fasse pas partie de l’UE. 

Voilà qui devrait légèrement freiner Juul dans sa volonté de conquérir de nouveaux marchés, l’entreprise américaine ayant fait part il y a quelques mois, de son souhait d’ouvrir de nouveaux bureaux en Israël, au Luxembourg, mais également en France.

Le reste de l’actualité de la marque Juul

Mauvaise presse aux USA : les titres Juul et Altria à la baisse

  • Publié le 17/09/2019

Jusqu’à 20 % de perte pour le fabricant de Marlboro Il ne vous aura probablement pas échappé que ces dernières semaines, la vape a été particulièrement malmenée aux Etats-Unis. Entre …

Pendant que les USA coulent, Juul se lance à la conquête de la Chine

  • Publié le 13/09/2019

Quand la loi épaule l’industrie du tabac Il y a quelques jours, l’administration Trump a officiellement annoncé que tous les produits de la vape aromatisés à autre chose qu’au tabac, …

Fin des arômes dans le Michigan, Juul approuve

  • Publié le 5/09/2019

Retropédalage politique Au mois de juin 2018, San Francisco devenait la première ville américaine à interdire la vente de tous les produits de la vape aromatisés. Une mesure que ses …

Annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *