Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » Indonésie : le gouvernement sévit contre la publicité en ligne pour le tabac

Indonésie : le gouvernement sévit contre la publicité en ligne pour le tabac

    Annonce

Le ministre des communications a lancé une vaste campagne destinée à bloquer la publicité pour les produits du tabac sur les réseaux sociaux.

Plus des deux tiers de la population fument quotidiennement

L’Indonésie, 4e plus grand producteur mondial de cigarettes, tente de continuer sa lutte contre le tabac. Dans un récent communiqué, le ministre des communications aurait en effet indiqué qu’il avait ordonné à toutes ses équipes de « bloquer » toutes les publicités pour le tabac s’adressant aux jeunes, sur les réseaux sociaux.

Il faut dire que l’Indonésie connaît une véritable crise du tabagisme. Avec plus de 225 000 décès liés au tabac chaque année, le pays fait partie des plus gros consommateurs de cigarettes dans le monde. Un tabagisme qui touche également les plus jeunes, puisque plus de 469 000 enfants âgés de 10 à 14 ans, consommeraient du tabac chaque jour. Un chiffre auquel il faut ajouter les 66,6 % de la population qui fument quotidiennement, soit 6,4 millions de personnes de plus de 15 ans.

Pas ou peu de réduction des risques

Malgré ces chiffres affolants, l’Indonésie continue de refuser de mener une politique de réduction des risques.

A une époque où la cigarette électronique a d’ores et déjà prouvé son efficacité dans le cadre du sevrage tabagique, le pays continue de tout faire pour la rendre difficile d’accès. Entre une taxe de 57 % sur les e-liquides, et les propos du ministre du commerce qui explique que si la vape est difficile d’accès, les vapoteurs n’ont qu’à « devenir fumeurs réguliers », il est bien difficile pour les fumeurs indonésiens d’être aidés efficacement afin d’arrêter leur consommation de tabac…

Étude sur les substituts nicotiniques : la vape victorieuse par K.O

Annonce