Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » Hawaï : les e-liquides aromatisés devraient bientôt être interdits

Hawaï : les e-liquides aromatisés devraient bientôt être interdits

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • Le Petit Vapoteur
  • Dlice

Il ne manque plus que la signature du gouverneur pour interdire ce qui fonctionne le mieux pour arrêter de fumer grâce à la cigarette électronique.

La protection des jeunes, l’oubli des fumeurs

Photo de cigarettes électroniquesLes hommes politiques locaux avaient tenté de les interdire en 2019. Contre toute attente, la proposition de loi avait été refusée et ils restaient disponibles sur le marché. Mais cette fois, les vapoteurs d’Hawaï n’ont pas eu la même chance. La semaine dernière, la Chambre des représentants a finalement adopté une loi interdisant tous les e-liquides dont les arômes sont autres que le tabac. Le Sénat ayant également signé la loi, il ne reste plus qu’à David Ige, gouverneur, d’y apposer son sceau afin de l’entériner définitivement. Seule lueur d’espoir pour les utilisateurs de cigarettes électroniques, les décideurs d’Hawaï n’ont toujours pas réussi à se mettre d’accord sur un point : interdire les arômes dans les e-liquides quoi qu’il arrive, ou autoriser, à l’avenir, ceux qui auront reçu une approbation de la Food and Drug Administration (FDA). À noter que pour l’instant, aucune autorisation n’a été délivrée par l’organisme de santé. 

Du côté des organisations de défense de la réduction du risque tabagique, c’est la prosternation. Certaines se disent toutefois prêtes à lutter, au niveau juridique notamment. À Hawaï, la constitution stipule que « chaque loi ne doit porter que sur un seul sujet, qui doit être exprimé dans son titre ». Or, le titre de la loi concernant le vapotage est “Relating to the Youth Vaping Epidemic”, que l’on peut traduire par « relatif à l’épidémie de vapotage chez les jeunes ». Et puisque cette loi devrait aussi interdire les produits du tabac aromatisés, comme les cigarettes au menthol, le bureau du procureur général a indiqué qu’y inclure tous les produits du tabac, va au-delà du titre. Peut-être une subtilité qui pourrait servir à enterrer cette loi une bonne fois pour toutes. Ou simplement à sauver les cigarettes combustibles… 

Le reste de l’actualité aux USA

USA : un adolescent tabassé par la police lors de...

  • Publié le 23/05/2022

Le jeune homme d’à peine 18 ans présente de nombreuses traces d’abrasions et diverses ecchymoses dues à un traumatisme par objet contondant.

Hawaï : les e-liquides aromatisés devraient bientôt être interdits

  • Publié le 12/05/2022

Il ne manque plus que la signature du gouverneur pour interdire ce qui fonctionne le mieux pour arrêter de fumer grâce à la cigarette électronique.

Une étude indique une réduction des risques cardiovasculaires de plus...

  • Publié le 11/05/2022

Avec plus de 24 000 participants, elle démontre une nouvelle fois la réduction des risques offerte par la cigarette électronique par rapport au tabagisme.

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.