Fonctionnement d'une cigarette électronique

C'est souvent les inventions les plus simples qui marchent le mieux, et la cigarette électronique ne déroge pas à la règle. Cet article fait partie de nos guides sur la cigarette électronique et vous propose des informations simples à destination des fumeurs et de leur entourage pour comprendre le principe d'une e-cigarette.

Fonctionnement d'une cigarette électronique

Schéma explicatif

La vapeur que produit une cigarette électronique est simplement créée par du "e-liquide" qui se vaporise sous l'effet de la chaleur. Cette chaleur est apportée via une batterie qui chauffe une résistance faite de métal. Voici le fonctionnement général sous forme de schéma :

Schéma du fonctionnement d'une cigarette électronique

Le e-liquide

Le e-liquide est une solution visqueuse faite le plus souvent de propylène glycol, glycérine végétale, eau, alcool et arômes de qualité alimentaire. Le fabricant y rajoute ensuite de la nicotine à différents dosages pour que le fumeur puisse combler en partie ses envies de cigarettes. L'ensemble des ingrédients d'un e-liquide sont très bien documentés scientifiquement. Nous vous expliquons dans un article la composition du e-liquide.

Il existe des milliers des saveurs différentes et des e-liquides sont produits un peu partout dans le monde. La France, avec ses standards de fabrication et la professionnalisation grandissante du secteur, se place en tête des pays les plus avancés dans ce domaine.

Depuis quelques années certains vapoteurs fabriquent eux-mêmes leur propre e-liquide. Que ce soit pour des raisons budgétaires, pratiques ou pour améliorer la qualité de vape, le e-liquide DIY connait un fort succès.

La batterie

La batterie d'une cigarette électronique (ou son accu) a le même profil que les batteries utilisées pour nos produits électroniques divers. Leur chimie peut varier selon le type d'utilisation que l'on veut en faire.

Une batterie de cigarette électronique peut être directement intégrée au corps de l'appareil ou amovible, on parle alors d'accu. La batterie s'active par la pression d'un bouton ou automatiquement, selon les modèles, à l'aspiration du vapoteur. Elle permet de chauffer la résistance.

L'autonomie d'une batterie est l'un des critères les plus recherchés dans le cadre de l'e-cigarette, puisqu'il s'agira de pouvoir vapoter tout au long de la journée afin de subvenir aux besoins du fumeur en quête de sevrage.

Le clearomiseur

Pièce qui se visse sur le dessus d'une cigarette électronique, le clearomiseur accueille le e-liquide pour le chauffer grâce à sa résistance située à l'intérieur. Les résistances d'un clearomiseur sont prêtes à l'emploi et conçues dans des ateliers par le fabricant. La capacité d'un clearomiseur oscille souvent entre 2 et 5ml.

L'atomiseur

S'il peut revêtir différentes formes, l'atomiseur sera le plus souvent considéré commme reconstructible, c'est à dire que ses résistances vont pouvoir être réalisées à la main par l'utilisateur, permettant alors de personnaliser au mieux son expérience de vape et de réaliser des économies conséquentes. Une variante très connue consiste à verser directement du e-liquide sur la mèche de la résistance, il s'agira du dripper.

La résistance

La résistance est un fil de métal dont la composition peut varier selon les modèles. Le métal utilisé le plus couramment est le kanthal. Elle fait partie intégrante du clearomiseur ou de l'atomiseur. On trouve des résistances sur le marché qui prêtes à l'emploi pour les clearomiseurs, alors que certains vapoteurs avancés préfèreront les construire eux-mêmes pour équiper leur atomiseur reconstuctribles.

Le fil résistif de la résistance chauffe, par conduction électrique, sous l'action de la batterie. Une matière absorbante, généralement faite d'une fibre très aérée, permet de retenir le e-liquide autour de la résistance. Via la chaleur de le résistance, le e-liquide est alors vaporisé en fines goutelettes pour créer une fausse fumée que le vapoteur inhale.

Les différents modèles de cigarettes électronique

On peut distinguer différents type d'e-cigarette. Le plus ancien et le moins performant est la cigalike. C'est un format qui ressemble à une cigarette de tabac. Ce modèle a très vite été remplacé par des appareils nettement plus performants, même si les cigalikes occupent encore une part du marché, surtout aux États-Unis. Les cigalikes sont principalement fabriquées par l'industrie du tabac.

Parmi les modèles aujourd'hui les plus populaires se placent les box mods et les tube mods, qu'ils soient électroniques ou mécaniques et qui ont remplacé la célèbre cigalike ou e-cigarette mini du début. Ils disposent de fonctionnalités avancées comme le contrôle de température ou le réglage de la puissance délivrée. Ils offrent aussi l'avantage de pouvoir embarquer des batteries ou accus de grande capacité et ainsi offrir une bonne autonomie pour le vapoteur. Les box mods et les Tubes mods permettent de mieux configurer sa cigarette électronique, on parle souvent de systèmes "ouverts" par opposition aux systèmes propriétaires, brevetés, ou fermés qui nécessitent l'achat de pièces uniquement compatibles avec une marque précise.

Dans l'offre que le marché de la cigarette électronique propose aujourd'hui se placent également les Pods mods et les kits de démarrage. On peut considérer que les Pods mods sont des cigalikes améliorées même si la forme s'apparente désormais à une clef USB. Les Kits de démarrage représentent de leur côté un ensemble batterie / clearomiseur prêts à l'utilisation. Les Kits sont les plus vendus aux fumeurs désirant démarrer avec la cigarete électronique.

Pour aller plus loin

  • Notre boite à questions vous permettra de consulter des réponses à des questions fréquentes et de poser également la vôtre.
  • La communauté des vapoteurs c'est l'esprit de la vape. Échanger et partager avec les autres vous donnera accès à des informations très utiles.
  • Il existe des centaines de boutiques de cigarette électronique. Nous vous donnons dans cette section les choses importantes à savoir.