Vous êtes ici : Vaping Post » Tabagisme » Gary Oldman victime d’un empoisonnement à la nicotine

Gary Oldman victime d’un empoisonnement à la nicotine

    Annonce

« Les heures sombres », le film historique de Joe Wright avec Gary Oldman, retrace un épisode de la vie de Winston Churchill, pendant la seconde guerre mondiale. Pour l’incarner, l’acteur a fait une overdose de cigares. Littéralement.

1940 : Winston Churchill, bien que très critiqué pour sa ligne anti-Hitler intransigeante, devient Premier ministre du Royaume-Uni. Sa détermination à combattre les Allemands, et sa coopération avec le Général de Gaulle et les alliés seront décisives sur l’issue du conflit.
Le Premier ministre britannique est resté dans l’histoire pour de multiples raisons. Il est pour les anglais l’équivalent de Charles de Gaulle en France, mais il fut aussi le mentor de la Reine Elisabeth II, un orateur dont de nombreux discours sont restés célèbres (« We shall fight »), un peintre estimé, un homme de lettres couronné du Prix Nobel de littérature en 1953, et un inconditionnel fumeur de cigares.

C’est justement ce qui a posé problème à Gary Oldman, qui joue le rôle du Premier ministre dans « Les heures sombres », un thriller dramatico-historique actuellement dans les salles. Afin de coller le plus près possible au personnage, l’acteur s’était engagé par contrat à fumer le cigare pendant les prises de vues.

Gary Oldman joue le rôle de Winston Churchill

Mais la répétition des scènes et les nombreuses prises ont vite rempli les cendriers, menant Gary Oldman trois fois à l’infirmerie et une fois à l’hôpital, pour empoisonnement à la nicotine. L’accessoiriste donnait à l’acteur un cigare fumé aux trois quart à chaque prise, à raison de 10 à 12 prises par scènes.

Pour aller plus loin

Au total, le budget cigares du film s’élève à 20 000 dollars, soit un peu plus de 16 000 euros, et Gary Oldman est pressenti pour un Oscar. Il paraît que l’acteur se tient loin de tout ce qui peut ressembler, de près ou de loin, à du tabac.
Les acteurs des générations futures n’auront pas ce problème quand ils devront incarner les grands hommes de notre temps : ils pourront refaire des prises en vapotant du e-liquide en zéro de nicotine.

Annonce