Vous êtes ici : Vaping Post » Tabagisme » France : l’Institut national du cancer recommande la cigarette électronique

France : l’Institut national du cancer recommande la cigarette électronique

    Annonce
  • Vaporesso
  • Point de vape
  • Geekvape

L’Institut lance une nouvelle campagne de sensibilisation contre les dangers du tabagisme et rappelle que le vapotage peut aider à arrêter de fumer.

Un seul objectif : arrêter le tabac

« Qui foudroie 45 000 personnes par an ? », voilà le nom de la nouvelle campagne lancée hier en France par l’Institut national du cancer (INCA). Se déroulant du 3 au 31 mai, tant dans la presse écrite qu’à la télévision, elle consiste à rappeler que chaque année, le tabagisme tue 75 000 personnes dans le pays, dont 45 000 par cancer. Pour l’organisme de santé, une seule solution : arrêter de fumer.

Cette campagne est également l’occasion pour l’INCA de lancer le hashtag #JeFumeMais, qui appelle les internautes à faire part de leurs excuses pour ne pas arrêter de fumer. Le but de l’opération étant par la suite de répondre à ces excuses en y apportant des « arguments irréfutables » en faveur du sevrage tabagique. Afin de toucher le plus de monde possible, l’Institut s’est entouré de certains influenceurs dont Jamy Gourmaud, qui a présenté pendant plus de 20 ans, la célèbre émission C’est pas Sorcier, et qui possède aujourd’hui sa chaîne YouTube, baptisée Épicurieux.

Sur son site, l’Institut National du Cancer rappelle que plus de 10 000 personnes arrêtent de fumer chaque jour, grâce à de nombreuses solutions, dont la cigarette électronique  qui doit être utilisée « dans la perspective d’un arrêt définitif ».

Le reste de l’actualité en France

Le Président français ferme la porte au cannabis (et se...

  • Publié le 20/04/2021

Il contredit ainsi les membres de son gouvernement favorables à la dépénalisation, et… Le candidat Macron qui disait l’inverse.

France : un sénateur demande une clarification autour du CBD

  • Publié le 14/04/2021

S’inquiétant de la multiplication des commerces, Philippe Bonnecarrère demande au ministre de la santé, une clarification législative à ce sujet.

CBD : Faut-il investir ?

  • Publié le 31/03/2021

Et si le CBD devenait légal en France, la filière vape aurait-elle intérêt à s’y engouffrer ? Tour de la question avec des experts du marché.

Annonce