Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » France : démission du ministre de la Santé, le poste placé en intérim

France : démission du ministre de la Santé, le poste placé en intérim

    Annonce

Le ministre de la Santé Aurélien Rousseau vient d’annoncer sa démission du gouvernement. Agnès Firmin Le Bodo assurera l’intérim en attendant une nouvelle nomination.

Rousseau l’éphémère

Aurélien Rousseau, Ministre de la santé (Photo : Ministère de la santé)

Aurélien Rousseau l’avait annoncé, il l’a fait. Suite à l’adoption par le Parlement de la loi « immigration » de Gérald Darmanin, le ministre de la Santé a démissionné.

Une séquence d’ailleurs confuse, puisque le ministre a annoncé à 1h30 du matin qu’il avait remis sa démission à la Première ministre. Cette dernière, en tout début de matinée, a annoncé que c’était un « non évènement » puisque le Président n’avait pas reçu la lettre, avant que la confirmation des services de Matignon ne tombe vers 13h.

Chose rare, aucun titulaire n’a été nommé. C’est Agnès Firmin Le Bodo qui assurera l’intérim. Cette pharmacienne de profession est la porte-parole du parti Horizons d’Edouard Philippe. Elle occupait le poste de ministre déléguée auprès du ministre de la Santé et de la Prévention, chargée de l’Organisation territoriale et des Professions de santé dans le gouvernement d’Elisabeth Borne depuis 2022.

Députée de 2017 à 2022, la ministre Firmin Le Bodo avait pris part à l’élaboration d’un texte sur la vape, qui reconnaissait son utilité dans le sevrage tabagique.

Aucune information n’a été donnée sur la période d’intérim, sans doute annonciatrice d’un remaniement de plus vaste ampleur. Nous vous tiendrons bien entendu plus ample informés au fur et à mesure de l’évolution de la situation.

Ces articles devraient aussi vous intéresser

France : nouveau ministre de la Santé, nouvelle politique de la vape ?

Aurélien Rousseau a été nommé ministre de la Santé en remplacement de François Braun. Quelles conséquences sur la vape ?

98% des vapoteurs français sont des fumeurs ou des ex-fumeurs

“La prévalence du tabagisme est très importante au sein des vapoteurs : 75% sont des fumeurs réguliers, 8% des fumeurs occasionnels. De plus, 15% des vapoteurs sont d’anciens fumeurs, ce …

Analyse du discours politique français sur la cigarette électronique

Une simple analyse du champ lexical politique utilisé lors des récentes discussions au Sénat cette semaine, montre le fossé entre les préoccupations du législateur et celles du consommateur. Vers une …

Les commentaires sont fermés.