Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » Europe : un nouveau rapport désastreux pour la cigarette électronique

Europe : un nouveau rapport désastreux pour la cigarette électronique

Mis à jour le 4/12/2023 à 16h08
    Annonce

Taxation du vapotage, du tabac chauffé et des autres produits font, par exemple, partie des recommandations des députés.

Lutter contre le cancer en luttant contre la vape

Rapport cigarette électronique Europe TPD

Pour de nombreux experts, puisque le vapotage aide à arrêter de fumer, il devrait être soutenu par la politique européenne.

Aujourd’hui, les députés européens ont publié un communiqué de presse annonçant l’adoption d’un nouveau rapport (au format PDF) présentant des actions visant à prévenir et à réduire la prévalence des maladies non transmissibles dans l’Union européenne (UE). Traitant de nombreuses pathologies, le document s’intéresse notamment au cancer et propose différentes mesures pour tenter d’en faire reculer la progression en Europe.

Dans le document, les députés, qui ont validé ce rapport lors d’un vote avec 63 voix pour, deux contre, et cinq absentions, font part à la Commission européenne de leur soutien quant à sa volonté de réviser la directive sur les produits du tabac (TPD) ainsi que leur taxation. Ils soutiennent également son souhait de mettre à jour les recommandations concernant les environnements sans tabac, et demandent la « mise en œuvre intégrale » de la convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac ainsi que de son protocole destiné à lutter contre le commerce illicite des produits du tabac.

Les députés soulignent que la prévention est essentielle dans la lutte contre les maladies non transmissibles.Extrait du communiqué de presse

Les députés appellent la Commission européenne à « promouvoir le sevrage tabagique » et mettre en œuvre « des mesures de soutien au sevrage tabagique », tout en demandant « l’introduction de mesures d’augmentation et de hausse des prix » pour les cigarettes électroniques, le tabac chauffé et les nouveaux produits du tabac.

S’ils demandent aussi d’assurer le suivi des recherches scientifiques et des évaluations des risques pour la santé liés au vaporisateur personnel, au tabac chauffé et aux autres produits, ils insistent sur le fait que ces recherches devront « tenir compte en particulier de la menace qu’ils représentent pour les non-fumeurs, les enfants et les jeunes ».

Les députés concluent en indiquant « considérer que les cigarettes électroniques pourraient permettre à certains fumeurs d’arrêter progressivement de fumer », mais « considérer en même temps que les e-cigarettes ne devraient pas être attrayantes pour les mineurs et les non-fumeurs ».

Voir toutes les recommandations du rapport
  • Promouvoir le sevrage tabagique, mettre en œuvre des mesures de soutien au sevrage tabagique afin d’aider les consommateurs de tabac à arrêter de fumer, conformément à la convention-cadre de l’OMS sur le tabac.
  • Assurer le suivi des recherches scientifiques et des évaluations par les autorités de santé publique des risques pour la santé liés aux cigarettes électroniques, aux produits du tabac chauffés et aux nouveaux produits du tabac, y compris l’évaluation des risques liés à l’utilisation de ces produits par rapport à la consommation d’autres produits du tabac, en tenant compte en particulier de la menace qu’ils représentent pour les non-fumeurs, les enfants et les jeunes.
  • Introduire des mesures d’augmentation et de hausse des prix pour les cigarettes électroniques, les produits du tabac chauffé et les nouveaux produits du tabac.
  • Introduire l’augmentation et la convergence vers le haut des accises minimales pour les produits du tabac ; souligne que cela peut améliorer la prévention en réduisant la consommation de tabac, notamment chez les fumeurs actuels, et empêcher les jeunes de commencer à fumer.
  • Introduire l’exigence d’un emballage neutre normalisé et l’obligation d’inclure des avertissements sanitaires sur 80 % des faces avant et arrière des emballages des produits du tabac et des produits à fumer, y compris des avertissements sous forme d’images.
  • Veiller à l’application stricte de l’interdiction des arômes caractéristiques dans les produits du tabac afin de réduire l’attrait de ces produits pour les fumeurs, les non-fumeurs et les jeunes.
  • Renforcer la protection des consommateurs, en particulier des enfants, contre la publicité pour les produits du tabac et les dispositifs à fumer.
  • Publier des rapports annuels sur les progrès accomplis en vue de parvenir à une génération sans tabac d’ici à 2040.
  • Appelle à la pleine mise en œuvre par les États membres de l’obligation prévue par la directive 2019/904 relative aux plastiques à usage unique en ce qui concerne les filtres des produits du tabac contenant des matières plastiques, afin de répondre aux préoccupations environnementales et sanitaires liées à ces filtres.
  • Demande instamment à la Commission de mettre en œuvre des règles de conduite spécifiques pour tous ses fonctionnaires et autres agents lorsqu’ils interagissent avec l’industrie du tabac, conformément à la décision du Médiateur européen dans l’affaire 852/2014/LP.
  • Soutient la proposition de la Commission d’actualiser la recommandation du Conseil du 30 novembre 2009 sur les environnements sans tabac10 afin d’étendre son champ d’application aux produits émergents, tels que les e-cigarettes et les produits du tabac chauffés, et d’étendre les environnements sans tabac aux espaces extérieurs.
  • Considère que les cigarettes électroniques pourraient permettre à certains fumeurs d’arrêter progressivement de fumer ; considère en même temps que les e-cigarettes ne devraient pas être attrayantes pour les mineurs et les non-fumeurs.

De nouvelles recommandations qui devraient maintenant être définitivement adoptées en séance plénière le mois prochain, et qui ne laissent rien présager de bon pour le futur de la cigarette électronique dans l’Union européenne, lors de la prochaine révision de la TPD.

Aujourd’hui, les maladies non transmissibles seraient à l’origine de 90 % de tous les décès dans les pays de l’UE.

Le reste de l’actualité en Europe

La vape se défend au Parlement européen, interview

  • Publié le 22/01/2024

Pour la première fois, des usagers de cigarettes électroniques ont été invités au Parlement européen. De quoi faire bouger la TPD ?

Europe : un nouveau rapport désastreux pour la cigarette électronique

Rapport cigarette électronique Europe TPD

  • Publié le 7/11/2023

Taxation du vapotage, du tabac chauffé et des autres produits font par exemple partie des recommandations des Députés.

Europe : quel avenir pour le snus avec la prochaine...

Snus Europe TPD

  • Publié le 2/11/2023

La Commission européenne étudierait actuellement la place du snus dans la prochaine révision de la TPD. Vers un retour en grâce de la poudre de tabac ?