Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » Europe : la France en tête de la croisade contre la pollution due aux cigarettes

Europe : la France en tête de la croisade contre la pollution due aux cigarettes

    Annonce

Le gouvernement français lutte contre le tabac, c’est un fait. Notre gouvernement combat la cigarette, c’est vrai. Et même si la façon dont ces deux batailles sont menées n’est pas parfaite, elles ont au moins le mérite d’exister. Dernièrement, un député appartenant au groupe de La France Insoumise a publié un rapport contenant 10 mesures pour lutter contre l’influence du lobby du tabac ainsi que la pollution que la consommation de cigarettes génère.

L’industrie du tabac bientôt forcée d’aider au nettoyage des mégots ?

La semaine dernière, Younous Omarjee, député LFI (La France Insoumise) a publié un rapport contenant 10 propositions destinées à réduire le pouvoir du lobby du tabac au sein de l’Union Européenne. Intitulé “le livre noir de l’industrie du tabac en Europe”, le rapport met notamment en lumière l’influence exercée par les cigarettiers auprès de la commission Européenne ainsi que les manoeuvres qu’ils ont utilisé jusqu’à présent afin d’échapper à leurs responsabilités concernant la pollution de l’environnement à laquelle conduit l’utilisation de leurs produits. 

Une publication intervenant quelques mois après la volonté affichée du Premier ministre, Edouard Philippe, d’obliger l’industrie du tabac à participer aux nombreuses campagnes de nettoyage des mégots ayant régulièrement lieu sur tout le territoire.

C’est dans ce cadre que le mois dernier, E. Philippe avait chargé Brune Poirson, secrétaire d’État auprès du ministre de la transition écologique, de réunir les fabricants de tabac afin de discuter de leur participation au recyclage des mégots de cigarettes. 

La secrétaire avait ainsi déclaré pour l’occasion : 

“Il est intolérable que les contribuables paient pour débarrasser notre environnement des déchets de leurs produits”.

Frères Européens, en formation !

D’après l’agence de presse mondiale Reuters, la forte volonté de la France de lutter contre la pollution liée aux cigarettes donne une réelle impulsion aux députés Européens ainsi qu’aux associations anti-tabac afin de placer la pollution par le tabac au centre de la politique environnementale de l’UE. 

Et si le silence de la commission Européenne à ce sujet a “plus que peu à voir avec sa proximité par rapport au lobby du tabac” d’après le récent rapport, il semblerait que la machine soit désormais lancée.

C’est ainsi que l’eurodéputé roumain Cristian Busoi a récemment impliqué une ONG de santé publique dans les discussions concernant une potentielle nouvelle réforme générale de la politique du tabac au niveau de l’UE. Une réforme dont l’un des sept points principaux concerne justement la pollution créée par les mégots de cigarettes. 

Rappelons que chaque mégot jeté dans la nature a la capacité de polluer 500 litres d’eau, contient près de 4 000 produits chimiques et nécessite 1 à 2 ans afin de se dégrader complètement.

Annonce

Les commentaires sont fermés.