Vous êtes ici : Vaping Post » Etudes sur la cigarette électronique » Étude : réduire son taux de nicotine ne servirait à rien si l’on consomme plus d’e-liquide

Étude : réduire son taux de nicotine ne servirait à rien si l’on consomme plus d’e-liquide

    Annonce

Une étude révèle que le taux de cotinine dans le corps des vapoteurs resterait le même si ces derniers réduisent la concentration en nicotine de leurs e-liquides mais en vapotent de plus grandes quantités. 

Baisser trop rapidement son taux de nicotine serait inutile

L’un des atouts offerts par la vape est la possibilité pour les vapoteurs de choisir la concentration en nicotine de leurs e-liquides. Il n’est ainsi pas rare pour un utilisateur de cigarette électronique de démarrer avec des e-liquides à haute teneur en nicotine, puis de passer à des produits plus légers avec le temps. 

Une récente étude [1] publiée dans la revue scientifique Addictive Behaviors s’est intéressée au taux de cotinine (nicotine) présent dans le corps de 27 vapoteurs suite à l’utilisation d’une cigarette électronique pendant une période de 12 mois. 

Selon les résultats de l’analyse, bien que les vapoteurs aient réduit au fil du temps les taux de nicotine présent dans les e-liquides qu’ils consommaient, passant d’une moyenne de 13,83 mg/ml à 9,91 mg/ml au bout de 12 mois, l’étude révèle qu’ils auraient également augmenté leur consommation d’e-liquide en conséquence, passant ainsi de 4,44 ml par jour à 6,84. 

Cette augmentation n’aurait ainsi permis de relever « aucun changement significatif dans les concentrations de cotinine salivaire », passant d’un taux de 370,88 ng/ml au début de l’expérimentation, à 415,78 ng/ml au bout de 12 mois.

Les chercheurs concluent ainsi : 

« Notre échantillon de vapoteurs expérimentés a réduit la concentration de nicotine dans leur e-liquide au fil du temps, mais a maintenu son apport en nicotine, peut-être par auto-titration, grâce à un vapotage plus intensif. Les résultats suggèrent qu’il pourrait y avoir peu d’avantages à réduire la concentration de nicotine dans les e-liquides puisque cela semble entraîner une consommation plus élevée d’e-liquide, ce qui peut entraîner des coûts financiers et de santé ».

Une étude qui semble confirmer ce que la majorité des vapoteurs savent déjà : si réduire son taux de nicotine s’accompagne d’une augmentation de la consommation d’e-liquide, mieux vaut ne pas en changer pour l’instant.

Tout savoir sur la nicotine


[1] Soar, K., Kimber, C., McRobbie, H. and Dawkins, L. (2018). Nicotine absorption from e-cigarettes over 12 months – DOI : 10.1016/j.addbeh.2018.07.019