Vous êtes ici : Vaping Post » Etudes sur la cigarette électronique » E-research Fundation : Une fondation scientifique pour faire avancer la recherche sur l’e-cigarette

E-research Fundation : Une fondation scientifique pour faire avancer la recherche sur l’e-cigarette

Si l’on possède désormais de nombreuses données permettant d’affirmer que l’e-cigarette constitue une réduction des risques importante pour le fumeur, la communauté scientifique s’accorde sur la nécessité de mener beaucoup d’autres études. La Fondation E Research (E Research Foundation ou EFR) a été créée dans cette optique et récolte des fonds afin de faire avancer la recherche indépendante.

L’appel aux dons pour financer des études scientifiques

L'E-research Fundation récolte des fonds pour mener des études sur l'e-cigarette.

L’E-research Fundation récolte des fonds pour mener des études sur l’e-cigarette.

Lancée le 31 octobre 2014, la Fondation E Research, organisme à but non lucratif, est un “portail collectif de financement, dans le domaine de la recherche scientifique et médicale, autour de l’e-cigarette”. L’Association Américaine des Normes de Fabrication d’E-liquid (AEMSA) est à l’origine de la création de la fondation.

Structurée sous la supervision de Lou Ritter, Président EFR et AEMSA, et Cynthia Cabrera, Vice-Présidente EFR , la fondation est basée à Dayton (Ohio), aux Etats-Unis. Elle fait appel et collecte des dons, en vue de financer des études autour de l’impact sur la santé, d’effets de la consommation sur l’organisme… du vapotage.

Cette démarche se veut transparente, impartiale et indépendante, selon les responsables, car chaque étude donnera lieu à la publication de données, de résultats, et de revues par les pairs afin d’en garantir la crédibilité. Les dons effectués seront essentiellement utilisés pour financer les études soumises au groupe. L’intérêt principal de cette démarche réside dans le fait que chaque individu peut effectuer un don, et ainsi participer au financement des études proposées.

Comment fonctionne la Fondation ?

La Fondation E Research reçoit des propositions d’études de la part de chercheurs. Pour effectuer les arbitrages nécessaires à l’attribution des financements, elle s’appuie sur trois organes constitutifs :

  • le Conseil d’Administration : responsable de l’administration et de la budgétisation des projets. Il est également en charge des valeurs et obligations de la Fondation.
  • le Comité Grant : étudie, évalue les projets et décide de la suite à leur donner; Oliver Kershaw en fait par exemple partie.
  • les Conseillers : parmi lesquels on retrouve des professionnels reconnus, accrédités sur lesquels le Comité s’appuie pour délivrer les subventions. Clive Bates ou encore Konstantinos Farsalinos en font partie.

Le fonctionnement de la E Reserch Foundation est basé sur le volontariat/bénévolat (pas de frais de personnel, diminution importante des frais généraux). Les acteurs de cette action regroupent des représentants de fabricants et vendeurs d’e-cigarettes, d’e-liquide, de consommateurs informés, de médecins, de scientifiques, de dirigeants d’association de défense des droits…

Des exemples d’études

Plusieurs études sont à l’ordre du jour et dans l’attente de financement. On trouvera sur le site de la fondation des sujets traitant du vapotage passif ou encore de l’effet des arômes inhalés sur la santé. Des projets nécessitent des financements compris entre 90 000 et 170 000 dollars.

Améliorer l’accès aux informations

Selon les fondateurs du groupe, les consommateurs, entre autre, ont tout intérêt à participer au financement des études liées à l’utilisation au quotidien de l’e-cigarette, ainsi que sur ses effets réels sur la santé. Ceci dans le but d’améliorer l’accès à des informations fiables et vérifiées.

Les études soumises au Comité Grant participeront-elles, à l’avenir, à améliorer l’image de l’e-cigarette et ainsi rassurer la population de fumeurs quant à son utilisation ? Si la Fondation E Research parvient à mobiliser les donateurs et finaliser les études soumises, l’avenir le dira.


Source : http://e-researchfoundation.org/
E Research Foundation
PO Box 49 534
Dayton, OH 45 449

Review Author:Review Date:
  • Yvon Novy

    Je viens de passer un long moment à explorer le site de cette fondation.
    Tout cela parait bien intéressant et prometteur pour l’avenir de la
    vape.
    Reste à espérer qu’elle ne soit pas noyautée un jour ou l’autre
    par je ne sais quelle entreprise ou autre organisation aux intérêts
    contraires au monde de la cigarette électronique.

    Big Tobacco n’est pas
    encore mort et sait élaborer des stratégies qu’aucun d’entre nous n’est
    capable d’imaginer (ou même de comprendre parfois !) et sait aussi
    brouiller les pistes. Ah, si cette fondation pouvait disposer des mêmes
    budgets qu’est capable débloquer BT pour mettre en œuvre ses stratégies
    alambiquées !
    Tous les noms des personnes impliquées dans ce projet
    ne nous sont pas connus de ce coté de l’Atlantique, mais on peut sans
    doute compter sur “l’incorruptible” Clive Bates pour dénoncer une
    quelconque tentative “d’infiltration” !