Vous êtes ici : Vaping Post » Société » E-cigarettes bientôt interdites dans les bagages en soute ?

E-cigarettes bientôt interdites dans les bagages en soute ?

    Annonce
L’Agence de l’aviation civile aux Etats-Unis (FAA) se prononce contre la e-cigarette dans les bagages en soute.

L’Agence de l’aviation civile aux Etats-Unis (FAA) se prononce contre la e-cigarette dans les bagages en soute.

L’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) recommande aux compagnies aériennes d’interdire les cigarettes électroniques en avion dans les bagages enregistrés. L’Agence de l’aviation civile (FAA) préconise également de bannir ces dispositifs dans les bagages en soute.

Cette annonce ferait suite à plusieurs cas de surchauffe ou d’incendie causés par des e-cigarettes. L’été dernier, l’incendie d’une batterie avait par exemple été à l’origine de l’évacuation de tous les passagers d’un vol de la compagnie JetBlue. Plus récemment, le 4 janvier, un vaporisateur encore sous tension aurait mis le feu au bagage dans lequel il se trouvait raconte le média Air Journal. Fort heureusement, il aurait manqué son vol et aurait été laissé dans une zone dédiée aux bagages à l’aéroport de Los Angeles.

Même si les compagnies aériennes ajouteraient de plus en plus la cigarette électronique parmi les produits interdits dans les bagages enregistrés, les vapoteurs devraient néanmoins pouvoir transporter leur instrument de sevrage favori en avion. En effet selon Air Journal, chaque passager pourrait être autorisé d’emporter avec lui en cabine son e-cigarette dans un bagage à main.

D’autres appareils électroniques fonctionnant avec une batterie lithium-ion présentent un risque non négligeable. Néanmoins, aucune décision n’a été prise à ce jour les concernant. Afin de connaitre les recommandations prévues pour le transport de cigarettes électroniques et d’accessoires dans son prochain vol, il est conseillé de contacter sa compagnie aérienne afin de connaitre toutes les modalités qui s’imposent.

L’IATA (International Air Transport Association) avait déjà rappelé en 2012 que les cigarettes électroniques étaient interdites d’usage à bord, au même motif que leur batterie présenteraient un danger pour la sécurité des passagers.

Annonce