Vous êtes ici : Vaping Post » ArticlesCroisade antivape des médias américains

Croisade antivape des médias américains

    Annonce

Aux États-Unis, le succès de la JUUL n’incite pas les grands médias à vanter les bénéfices de la cigarette électronique, bien au contraire ! Bien aidés par les activistes antivape, ils font du tort à l’industrie, une attitude que regrette Paul Blair, qui appelle à l’innovation pour aider des millions d’américains à préserver leurs vies.

Directeur des initiatives stratégiques chez Americans for Tax Reform, Paul Blair rappelle la position du commissaire de la FDA qui estime que les vapoteuses présentent “des avantages dont on doit tenir compte”. Ne doit-on pas redouter que ce dispositif soit une porte d’entrée vers le tabac ? Les chiffres révélés par les Centers for Disease Control and Prevention montrent à l’inverse que l’usage de la cigarette combustible a décliné chez les adolescents entre 2011 et 2015, tandis que l’expérimentation de son homologue électronique progressait.

L’e-cig JUUL qui accapare pas moins de 55 % de parts de marché fait peur et elle est stigmatisée à ce titre, il est en effet plus évident de diaboliser une seule entreprise qu’une industrie entière selon Paul Blair. Parmi les acteurs qui profitent de pouvoir se focaliser sur un seul “ennemi”, on distingue Matt Meyers de Campaign for Tobacco Free Kids. Il symbolise un grand nombre de militants antivape pour qui l’approche de réduction de risques n’a pas lieu d’être. Des personnes qui font semblant d’occulter que 37 millions de fumeurs américains sont en danger.

Annonce