Vous êtes ici : Vaping Post » Etudes sur la cigarette électronique » CBD : le cannabidiol comme outil de sevrage tabagique ?

CBD : le cannabidiol comme outil de sevrage tabagique ?

    Annonce

Le CBD pourra-t-il être utilisé comme outil de sevrage tabagique à l’avenir ? C’est en tout cas ce que laissent penser les résultats d’une récente étude ayant mis en lumière le fait que des fumeurs n’ayant pas consommé de cigarettes depuis longtemps semblent montrer un biais d’attention réduit par rapport à celle-ci, suite à la consommation de cannabidiol.

Le CBD réduirait le biais d’attention des fumeurs en manque de nicotine

Une récente étude [1] publiée dans la revue Addiction semble révéler que des fumeurs n’ayant pas consommé de cigarettes depuis plusieurs heures, montreraient un biais d’attention réduit envers le produit, suite à la consommation de CBD. 

Biais cognitifs et biais d'attention

Un biais cognitif est un mécanisme de la pensée qui cause une déviation du jugement. Plusieurs biais cognitifs existent tels que le biais mnésique, le biais de jugement, le biais de raisonnement le biais liés à la personnalité, ou encore le biais d’attention. Pour ce dernier, il s’agit en fait d’avoir une perception des choses influencées par ses propres intérêts.

Une étude particulièrement intéressante puisqu’elle fait partie des premières à s’intéresser aux effets psychologiques du cannabidiol et laisse entrevoir que la molécule pourrait peut-être un jour être utilisée comme outil de sevrage tabagique. 

Méthodologie  

Cette étude a été conduite sur un échantillon de 30 fumeurs âgés de 18 à 50 ans et consommant un minimum de 10 cigarettes par jour depuis un an au moins. Les fumeurs sélectionnés devaient également avoir un score de dépendance à la nicotine au test de Fagerström, égal ou supérieur à 4. 

Le test de Fagerström
 

Le test de Fagerström consiste en une série de 6 questions par rapport à la consommation de cigarettes : 

  • Combien de temps après votre réveil fumez-vous
    votre première cigarette ?
  • Trouvez-vous difficile de vous abstenir de fumer
    dans les endroits où c’est interdit ?
  • À quelle cigarette de la journée renonceriez-vous
    le plus difficilement ?
  • Combien de cigarettes fumez-vous par jour
    en moyenne ?
  • Fumez-vous à un rythme plus soutenu le matin
    que l’après-midi ?
  • Fumez-vous lorsque vous êtes malade, au point
    de devoir rester au lit presque toute la journée ?

Pour chacune de ces questions se trouvent des réponses à cocher, dont chacune vaut un nombre de points différent. Une fois le test réalisé, il suffit alors de calculer le total de points recueillis afin de connaître son score au test. Plus le score est élevé, plus la dépendance à la nicotine est forte.

Accéder au test de Fagerström

Ainsi, ils ont été, chacun à leur tour, assis dans une pièce face à un écran montrant pour une courte durée, une image faisant parfois référence à la cigarette, et parfois référence à tout autre chose. Deux images supplémentaires apparaissaient ensuite à l’écran, l’une en haut, l’une en bas, puis étaient rapidement remplacées par une sonde (une flèche) et ils devaient alors appuyer sur une télécommande afin de sélectionner la sonde de leur choix. Appuyer rapidement afin que le choix soit réalisé de manière “automatique” par leur cerveau, plus que suite à une véritable réflexion. 

C’est ainsi que cette série de tests a été réalisée à trois reprises, chaque fois avec 3 jours d’intervalle. La première fois, juste après avoir fumé une cigarette, les deux autres fois, suite à une abstinence d’environ 12 heures et après avoir ingéré une capsule contenant 800 mg de CBD pour certains, et un placebo pour d’autres. 

Conclusions

Les conclusions de l’étude semblent révéler que les fumeurs ayant reçu le placebo (800 mg de poudre de lactose) ont montré un biais d’attention envers les images faisant penser à la cigarette, bien plus important que les fumeurs ayant ingéré du CBD. Ceux-là n’ont en effet, semble-t-il, montré aucune augmentation de ce biais d’attention. Rappelons également le fait que pour certains, la meilleure façon de consommer du CBD reste encore de le vaper, nous pourrions donc imaginer que les résultats de cette étude auraient été encore plus probants si la molécule avait été administrée par ce biais plutôt que par le biais d’une ingestion. 

Hindocha & Al

Une étude qui semble donc encourageante mais dont les résultats doivent être observés avec prudence. 

C’est ainsi que Chandni Hindocha, doctorant à la Clinical Psychopharmacology Unit de l’University College London (UCL), et auteur principal de l’étude a déclaré : 

“De nombreuses questions doivent encore être abordées, par exemple, quelle est l’efficacité du CDB par rapport aux principaux médicaments de sevrage tabagique ? Le CDB peut-il être utilisé en complément des médicaments de sevrage tabagique ? Quelle dose de CBD est réellement nécessaire pour obtenir l’effet désiré sur l’état de manque et le sevrage ? Existe-t-il un autre mécanisme par lequel le CDB agit ?”

Autant de questions auxquelles de futures études devraient s’employer à répondre dans les temps à venir.

Les derniers articles sur le CBD

CBD et vape : ce qu’en disent les professionnels du cannabis légal

  • Publié le 21/06/2018

Hexagone Vert est est né en Décembre 2016, à la suite d’une constatation faite par de plus en plus de personnes : où trouver du CBD en France ? Fondée à Nantes, l’entreprise …

Les boutiques de vape ont elles empêché la légalisation du cannabis ?

  • Publié le 19/06/2018

Consommateurs fâchés, professionnels divisés C’est dans les commentaires de divers organes de presse qui ont relayé l’information que se trouvent quelques défenseurs virulents du cannabis thérapeutique pour qui la vape …

CBD : le gouvernement siffle la fin de la récré

  • Publié le 12/06/2018

Un groupe de travail clarifie la situation du CBD en France  Le CBD s’est très rapidement répandu en France ainsi que dans le monde entier, et le domaine de la …


[1] Hindocha, Chandni, et al. “Cannabidiol Reverses Attentional Bias to Cigarette Cues in a Human Experimental Model of Tobacco Withdrawal.” Freshwater Biology, Wiley/Blackwell (10.1111), 1 May 2018, https://doi.org/10.1111/add.14243.