Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » “C dans l’air : Coup de tabac sur la cigarette” : l’émission à vite voir ou revoir

“C dans l’air : Coup de tabac sur la cigarette” : l’émission à vite voir ou revoir

    Annonce

DEUX JOURS ! Il vous reste deux jours pour voir ou revoir l’émission C Dans l’Air du samedi 25 novembre consacrée au tabagisme et où il a été largement discuté de la cigarette électronique.

Mise à jour du 20 décembre 2017 :

La vidéo est disponible sur la chaîne youtube de C dans l’air, le lien donné à la fin de cet article a été mis à jour.

Dégats du tabac, enjeux, solutions et vapotage

Bruce Toussaint était notamment entouré de deux médecins, William Lowenstein et Martine Perez. Le premier, président de SOS addictions, insiste sur la réduction des risques de la vapoteuse “100 fois moins dangereuse que la cigarette” et souligne que déjà “3 millions de vie ont été sauvées” en Europe grâce à ce dispositif.

Les invités sont largement revenus sur les dégâts du débat avant de discuter des solutions, de la place de la cigarette au cinéma et de rétablir certaines vérités sur la cigarette électronique.

Appel solennel à faire des addictions une grande cause nationale

Le Dr William Lowenstein ouvre le débat en remettant en perspectives les données du tabagisme, de quoi donner le tournis : 78.000 morts par an. Depuis le début du siècle le tabac a tué autant que quatre siècles d’accident de la route, 800.000 à un milliard de morts ce siècle. Un ado sur trois fument, les maladies des femmes explosent. L’addictologue réitère son appel solennel pour que les addictions deviennent une grande cause nationale, après le SIDA, le sauvetage maritime ou l’autisme.

Dans l’une de ses interventions, Pascal Perri, économiste, estime que l’État n’est pas tout à fait clair dans sa politique contre le tabac. Il en attribue l’une des raisons aux rentrées fiscales nettes du tabac, qu’il évalue à 2 milliards d’euros.

Au-delà des décès prématurés, ce sont aussi 100.000 personnes en France qui ne peuvent plus respirer, qui sont en insuffisance respiratoire, des bronchites chroniques très graves assène Martine Pérez. Ce sont des centaines de milliers d’infarctus. La morbidité est épouvantable. Des lobbys occultes sont à l’œuvre et infiltrent la plupart des milieux comme en témoignent les documents internes que l’industrie a été obligée de rendre publique souligne-t-elle encore pour expliquer la difficulté à résoudre cette question majeure de santé publique.

A partir de la 47e minute, le débat se concentre sur la cigarette électronique

La polémique sur la cigarette au cinéma lancée par la ministre de la Santé aura aussi fait débat sur le plateau. La défendre est-ce une erreur de défenseur des libertés interroge William Lowenstein, nous renvoie-t-elle à une certaine naïveté ? Perri acquiesce, il ne faudrait pas aboutir à une situation qui profite aux ennemis de la liberté. Si on est libre de commencer à fumer, on n’est pas libre d’arrêter.

C’est à partir de la 47e minute que le débat se concentre sur la cigarette électronique. Et là, le vapoteur, il faut le reconnaître, boit du petit lait. Si aviez manquée l’émission et le replay, la vidéo est désormais disponible sur la plate forme Youtube.