Vous êtes ici : Vaping Post » Tabagisme » BAT aide Bristol à arrêter la cigarette, sincérité ou entrisme ?

BAT aide Bristol à arrêter la cigarette, sincérité ou entrisme ?

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • VDLV
  • Dlice

BAT veut aider Bristol à devenir une ville sans fumée. Le géant du tabac veut que les 56 000 fumeurs de cette ville d’Angleterre arrêtent de fumer ou optent pour une alternative.

L’enfer, les pavés, les bonnes intentions

British American Tobacco a senti l’air du temps tourner : l’heure est à l’arrêt du tabac, la lutte contre la cigarette s’intensifie dans le monde, et les géants du tabac sont condamnés à trouver un plan B ou ou à disparaître.

Particulièrement au Royaume-Uni, où la tâche est compliquée par le Brexit. En effet, en quittant l’Europe, le Royaume-Uni se libère des réglementations dictées par les lobbyistes du tabac aux Commissaires européens à la fois non-élus et tout-puissants.

Le fabricant de Lucky Strike et Dunhill va donc collaborer avec les autorités pour aider ses clients à arrêter de consommer ses produits, à travers une programme ambitieux. Il comportera notamment un partenariat avec les entreprises qui souhaitent aider leurs salariés à arrêter de fumer, un accompagnement des débits de tabac qui seront partie prenante de la campagne, et enfin de la pédagogie auprès de fumeurs pour les informer sur les moyens et substituts au sevrage tabagique.

Les exemples ne manquent pas, à travers l’histoire du tabagisme, des moyens déployés par l’industrie du tabac pour infiltrer, et finalement contrer, les campagnes de prévention. Aussi convient-il de traiter cette nouvelle avec un scepticisme affûté.

Pour aller plus loin

Ukraine : British American Tobacco essaie l’éthique

  • Publié le 22/03/2022

British American Tobacco se retire de la Russie pour protester contre la guerre en Ukraine. Et soigner son image.

Les scientifiques travaillant pour Big Tobacco de plus en plus...

Photo d'une scientifique

  • Publié le 7/02/2022

Plusieurs organismes de santé ont annoncé que les scientifiques travaillant pour une entreprise appartenant à l’industrie du tabac ne pourraient plus publier dans leurs revues.

Big Tobacco : la guerre des brevets se poursuit

Photo d'un représentant de justice

  • Publié le 19/07/2021

Après avoir perdu son procès contre British American Tobacco aux USA, Philip Morris fait une nouvelle fois face à un verdict défavorable au Royaume-Uni.

Mais aussi :

  • Articles non trouvés

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.