Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Au Conseil européen, le directeur de cabinet est un vapoteur

Au Conseil européen, le directeur de cabinet est un vapoteur

A la sortie d’une conférence de presse, le directeur de cabinet du président du Conseil européen a été photographié en train de vapoter. Jusque dans les hautes sphères du pouvoir, on ne fume plus, on vapote.

Renormalisation du tabagisme ou promotion de la réduction des risques ?

Piotr-Serafin-2

Avant de rejoindre le Conseil européen, Piotr Serafin était secrétaire d’État aux affaires européennes en Pologne

En pleine crise grecque, Donald Tusk, président du Conseil européen et Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois ont été photographiés le 9 juillet dernier à la sortie d’une conférence de presse. Juste derrière eux, au centre de la photo, Piotr Serafin, directeur de cabinet du président est surpris une e-cigarette à la bouche, s’accordant un peu de réconfort dans des moments de pression très intenses.

Trois jours plus tard, ce cliché était utilisé par des sites d’information allemands, polonais et hongrois notamment, pour relayer la décision de Donald Tusk d’annuler un sommet européen au profit d’un sommet de la zone euro le 12 juillet.

Sur cette image, le doute n’est pas permis, le directeur de cabinet ne fume pas mais vapote. La vision d’un dirigeant politique en train d’utiliser sa cigarette électronique renforce-t-elle la motivation d’utilisateurs de vaporisateurs souvent raillés ? La banalisation de ce geste sans équivoque ne participe-t-elle pas à la dénormalisation de la cigarette traditionnelle ? Aujourd’hui, on ne fume plus, on vapote, jusqu’aux plus hautes sphères du pouvoir.

D’après ce que l’on entrevoit sur le cliché, le matériel de M. Serafin pourrait ne plus être commercialisé à partir de mai 2016 sous les nouvelles contraintes administratives imposées par la Directive tabac.

 

Review Author:Review Date:
  • Progracer

    Fais ce que je dis, pas ce que je fais !