Vous êtes ici : Vaping Post » Juridique » Vente de tabac ou d’e-cigarettes : bientôt aucune différence à San Francisco ?

Vente de tabac ou d’e-cigarettes : bientôt aucune différence à San Francisco ?

Un projet de loi vise à contrôler les ouvertures de boutiques physiques et les bureaux de tabac de la même manière.

Un projet de loi vise à contrôler les ouvertures de boutiques physiques et les bureaux de tabac de la même manière.

Le conseil de surveillance de la ville de San Francisco aux Etats-Unis a adopté mardi dernier, une loi visant à réduire de moitié le nombre de permis de vente de tabac octroyé aux entreprises.

D’après le quotidien SF Examiner, le projet de loi « Tobacco Sales Reduction Act » aurait été initié à la demande de l’association à but non-lucratif Youth Leadership Institute. Une association essentiellement composée de jeunes de San Francisco.
C’est depuis 2008 que ce groupe de jeunes milite pour la limitation de ce permis dans la ville. L’association avait estimé que les quartiers les plus pauvres enregistraient une concentration élevée de boutiques de cigarette contrairement aux quartiers résidentiels.

Par ailleurs, cette loi sur la limitation des permis de vente de tabac n’épargne pas le commerce des cigarettes électroniques dans la ville.
Un vapoteur convaincu, Blake He qui compte ouvrir sur Ocean avenue une boutique de vaporisateur (Happy Vape) a déclaré dans un courriel que « ce projet de loi visait à classer dans la même catégorie l’e-cigarette et la cigarette traditionnelle ». Il a estimé que l’industrie des vaporisateurs était en plein essor, parce que ceux-ci représentent moins de risque pour la santé. Il a de ce fait rappelé au conseil de surveillance, que les deux produits (cigarette électronique et cigarette traditionnelle) sont différents, et qu’ils ne devraient pas faire l’objet des contrôles uniformes.


Via The San Francisco Examiner

Review Author:Review Date: