Vous êtes ici : Vaping Post » Juridique » USA : la vape bel et bien interdite à bord des avions

USA : la vape bel et bien interdite à bord des avions

La justice américaine a confirmé l’interdiction de vapoter sur les vols en avion. La Cour d’appel des États-Unis pour le circuit du district de Columbia a statué en faveur de l’interdiction 2-1, instaurée en mars 2016 par le ministère des Transports.

Les juges de cette Cour d’appel fédérale estiment que les scientifiques commencent à peine à déterminer les conséquences sanitaires de l’usage de la cigarette électronique ainsi que celui du vapotage passif.

Néanmoins, ils se demandent si l’interdiction de fumer, introduite avant même l’apparition des vapoteuses, couvre légitimement ces nouveaux dispositifs. L’un des juges, Raymond Randolph, a avoué ne pas être sûr que le vapotage puisse être considéré comme un acte de fumer. C’est d’ailleurs l’argument mis en avant par le Competitive Enterprise Institute (CEI) et la Consumer Advocates for Smoke-Free Alternatives Association (CASAA), qui ont contesté cette interdiction devant la justice.

En 2016, le Ministère des Transports avait tenu en substance les propos suivants : cette mesure “protège les passagers aériens de l’exposition indésirable aux fumées d’aérosol générées par les vapoteuses à bord des avions. En appliquant les mêmes restrictions aux deux produits, le Ministère a souhaité éliminer toute confusion”.

En France, les compagnies interdisent aussi généralement l’usage de la vapoteuse à bord des avions. Les passagers peuvent néanmoins emporter leur dispositif en vacances. Pour en savoir davantage, découvrez les règles sur la cigarette électronique en avion.

Via Ars Technica