Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » USA : une interdiction de vendre des e-liquides aromatisés proposée à la Maison-Blanche

USA : une interdiction de vendre des e-liquides aromatisés proposée à la Maison-Blanche

    Annonce

Le commissaire de la FDA a récemment présenté officiellement son plan d’action destiné à lutter contre la hausse du vapotage des jeunes, à la haute direction de la Maison-Blanche. Parmi les mesures proposées, l’interdiction de vendre des e-liquides aromatisés au sein de plusieurs types de magasins.

En route vers un durcissement de la réglementation de la vape

Voilà plusieurs mois que les États-Unis étaient en proie à une rumeur tenace, celle de bientôt voir les e-liquides aromatisés interdits sur leur sol. Alors qu’en juin dernier, la FDA publiait une ANPRM destinée à obtenir des « informations relatives au rôle que les arômes jouent dans les produits du tabac », l’organisme présentait il y a quelques mois son plan d’action destinée à lutter contre la hausse du nombre de mineurs qui vapent dans le pays, fait qualifié d’« épidémie de vapotage des jeunes » et de véritable « tragédie de santé publique » par son commissaire.

Si les habitants de San Francisco doivent déjà composer avec une interdiction des e-liquides aromatisés au sein de leur cité, cette situation était jusqu’à présente isolée. Ce fait pourrait cependant changer dans les mois à venir puisque selon le site d’information américain Axios, Scott Gottlieb, commissaire de la FDA, aurait rencontré des représentants du Domestic Policy Council, du White House counsel’s office et du National Economic Council, vendredi dernier, dans l’aile ouest de la Maison-Blanche.

Au programme de cette réunion, la présentation du plan d’action de la FDA destiné à réduire le vapotage des jeunes aux États-Unis, notamment en interdisant la vente d’e-liquides aromatisés au sein de tous les convenience stores, autrement dit les épiceries. Selon le média des USA, cette réunion serait « l’étape finale avant la mise en œuvre » des projets de l’organisme.

Si la Maison-Blanche accepte de mettre en place le plan d’action de la FDA, les vapoteurs américains devront s’attendre à plusieurs changements dans leur vie quotidienne.

Les e-liquides aromatisés se verront interdits dans tous les magasins quels qu’ils soient, s’ils sont ouverts aux mineurs, tous les produits de la vape ayant un design « susceptible de plaire aux jeunes » devront être modifiés sous peine d’être retirés du marché, et le contrôle de l’âge des acheteurs sur internet sera largement renforcé.

Une première étape vers une potentielle future interdiction totale des arômes dans les e-liquides sur le sol américain.

Les derniers articles parlant des USA

Plusieurs associations portent plainte contre British American Tobacco

  • Publié le 30/04/2019

Le cigarettier accusé d’utiliser des pratiques marketing interdites Si la publicité pour les produits de la vape est autorisée au Royaume-Uni, elle ne l’est que sous certaines conditions. Ainsi, un …

USA : une nouvelle loi antivape étudiée au congrès

  • Publié le 25/04/2019

Le vaporisateur personnel à nouveau malmené Si les attaques contre la vape sont incessantes depuis maintenant plusieurs années aux États-Unis, la dernière en date pourrait bien irrémédiablement changer la vie …

USA : la FDA finance une nouvelle recherche sur la vape

  • Publié le 17/04/2019

Vers la création d’un modèle 3D de poumon humain « vivant » Malgré un nombre d’études croissant sur le sujet, la vape continue d’être, au pire, dénigrée par les chercheurs, …

Annonce