Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » USA : quand certains médias instrumentalisent la mort de George Floyd pour attaquer la vape

USA : quand certains médias instrumentalisent la mort de George Floyd pour attaquer la vape

    Annonce
  • Vaze
  • Vaporesso

Le conseil de la ville de Chicago a fait part il y a quelques jours, de son souhait d’interdire la vente de tous les produits du tabac aromatisés, y compris la vape. Une mesure dont « des vies noires dépendent » pour certains médias. 

Supprimer les produits du tabac aromatisés pour sauver « des vies noires »

C’est un article particulièrement choquant qui a été partagé il y a quelques heures par Dimitris Agrafiotis, directeur exécutif de la Tennessee Smoke Free Association, association à but non lucratif défendant la réduction des risques tabagiques. Un article qu’il décrit comme ayant un titre « dégoûtant », utilisant une « tactique dégoûtante ».

Cet article, rédigé par un journaliste du quotidien Chicago Sun-Times, a pour titre “because Black lives matter, ban flavored tobacco sales in Chicago”, que l’on pourrait traduire par « parce que la vie des Noirs compte, interdisons la vente de produits du tabac aromatisés à Chicago ».

Afin de bien le comprendre, il convient de remonter quelques jours en arrière, à la date du 24 juin, moment où plusieurs défenseurs de la santé publique ont applaudi les efforts déployés par Matt O’Shea, Roderick Sawyer et 19 autres échevins de Chicago afin d’introduire une ordonnance qui devrait mettre fin à la vente de tous les produits du tabac aromatisés (produits de la vape compris) dans la ville.

Nous ne reviendrons pas sur les arguments avancés par ces défenseurs de la santé publique, qui prétextent que « plus de 80 % des jeunes qui consomment du tabac ont commencé avec un produit aromatisé ». Nous ne reviendrons pas non plus sur le fait qu’aucune distinction n’est réalisée entre produits du tabac conventionnels (cigarettes, cigares etc) et vapotage. Ce n’est pas la première fois, aux Etats-Unis, qu’une ville souhaite interdire la vape afin de protéger les jeunes.

En revanche, ce qui est inédit dans cette affaire, c’est le fait que certaines personnes se servent du mouvement Black Lives Matter, afin d’appuyer cette interdiction.

« En cette période d’efforts renouvelés pour éliminer les sources d’inégalités en matière de santé pour les Afro-Américains, il est temps de mettre enfin un terme à la vente de tous les produits du tabac aromatisés, y compris le menthol » déclare par exemple Phoenix Matthews, doyen associé pour l’équité et l’inclusion à l’University of Illinois (UIC) de Chicago.

« Pourquoi ? Parce que l’industrie du tabac cible sans relâche la communauté noire avec des produits du tabac aromatisés au menthol » ajoute-t-il.

L’article du Chicago Sun-Times parle de cette future interdiction comme d’un « grand pas vers l’équité raciale », expliquant que « depuis cinq décennies, Big Tobacco a ciblé les Afro-Américains avec du tabac aromatisé », tout en ajoutant qu’aujourd’hui, les cigarettes mentholées sont « le principal produit utilisé par les fumeurs noirs ».

Des dires qui semblent appuyés par les chiffres du CDC, selon lesquels près de 9 fumeurs afro-américains sur 10 préfèrent les cigarettes mentholées.

Le journaliste explique qu’à Chicago, l’écart d’espérance de vie entre les Noirs et les Blancs est de 9 ans, les maladies liées au tabagisme représentant 2 années sur les 9.

« Nous demandons aux conseillers municipaux d’adopter l’interdiction du tabac aromatisé et de la maintenir. Des vies noires en dépendent » ajoute-t-il.

Voilà maintenant longtemps que certains défenseurs de la santé publique souhaitent voir promulguée une interdiction des cigarettes mentholées. Un souhait qui effraie certains Afro-Américains, dont des fumeurs, qui craignent qu’une nouvelle discrimination en découle. En effet, selon eux, une interdiction des cigarettes au menthol entraînera une augmentation des ventes illégales de ces produits, ce qui conduira à une intensification des contrôles de polices au sein de communautés d’ores et déjà confrontées à des tensions avec les forces de l’ordre.

Le reste de l’actualité aux Etats-Unis

USA : l’apocalypse post-PMTA a-t-elle eu lieu ? Dimitris Agrafiotis...

  • Publié le 27/11/2020

Deux experts nous parlent de la situation de la cigarette électronique aux États-Unis, depuis la mise en place de la PMTA obligatoire.

USA : une nouvelle étude confirme que vapoter est moins...

  • Publié le 20/11/2020

186 fumeurs pour une recherche sur 6 semaines Malgré les nombreuses études scientifiques déjà parues ayant prouvé que vapoter est moins nocif que fumer, certains travaux continuent pourtant d’affirmer le contraire. …

USA : l’État du Montana remporte son procès contre Big...

  • Publié le 20/11/2020

Les cigarettiers paieront bien ce qu’ils doivent Depuis l’instauration du Tobacco Master Settlement Agreement (MSA) en 1998, l’industrie du tabac se doit de verser, chaque année, plusieurs millions de dollars …

Annonce

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.