Vous êtes ici : Vaping Post » Economie » USA : le géant du tabac Altria prépare activement les mutations du marché

USA : le géant du tabac Altria prépare activement les mutations du marché

    Annonce

Altria, le géant du tabac américain, se prépare au déclin du marché de la cigarette. La société vient d’investir dans le premier distributeur américain spécialisé dans les produits de la vape et prépare les réglementations à venir.

Altria investit dans une chaîne de distribution de cigarette électronique

Face à l’érosion continue des ventes de cigarettes dans les pays occidentaux, les compagnies de tabac s’emploient à prendre position sur les marchés alternatifs et notamment celui des produits à risque réduit.

Si le chiffre d’affaires de ces industriels reste largement alimenté par la vente du produit qui tue un utilisateur sur deux, ils cherchent à anticiper les tendances émergentes, en témoignent les récentes annonces du géant américain du tabac, Altria Group Inc. L’entreprise avait convié analystes et investisseurs jeudi dernier pour une présentation de ses résultats et de ses projets.

« Après tout, nous avons aidé à rendre cela possible. »

Altria, comme ses concurrents, cherche à faire bonne figure dans la lutte contre le tabagisme, la société se dit « prête pour le lancement de produits innovants à risque réduit » selon les propos du directeur général, Marty Barrington, car « après tout, nous avons aidé à rendre cela possible » faisant référence sans doute à l’iQos. La société espère commercialiser ce dispositif de tabac chauffé aux États-Unis en tant que “produit à risque réduit”, l’allégation est actuellement à l’étude par la FDA.

Plus concrètement, le cigarettier a révélé au cours de cette réunion sa prise de participation minoritaire dans le capital de Avail Vapor LLC, un distributeur en forte croissance sur le marché américain de la vape. Au cours des quatre dernières années, cette société a en effet ouvert plus de cent points de vente à travers dans une douzaine d’États américains.

Par ailleurs, anticipant la prochaine réglementation controversée annoncée par la FDA, l’industriel a indiqué avoir investi dans le développement de variétés de semences de tabac à « nicotine considérablement réduite ».

Lire aussi : USA : moins de cigarettes fumées mais plus de nicotine par cigarette

Altria a confié être en train d’étudier l’effet de cette mesure :  va-t-elle amener les fumeurs à abandonner la cigarette au profit de produits moins risqués ou au contraire risque-t-elle de conduire les consommateurs à fumer davantage pour compenser la moindre teneur en nicotine. La société n’a pas encore divulgué ses conclusions.

Lire aussi : Le recul du tabac, un clic clac à la Kodak