Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » USA : la FDA s’intéresse désormais de près aux plus grands fabricants de vape

USA : la FDA s’intéresse désormais de près aux plus grands fabricants de vape

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • VDLV
  • Dlice

L’organisme américain a contacté Aspire, Joyetech, Vaporesso et Voopoo, afin de les interroger sur leur utilisation des réseaux sociaux dans le cadre de la promotion de leurs produits. Une situation qui inquiète les vapoteurs outre-Atlantique.

Les géants du marché en ligne de mire ?

Illustration d'une cigarette électroniqueBien que la situation sanitaire occupe une grande partie du temps de la Food and Drug Administration (FDA) aux États-Unis, elle n’oublie pas pour autant de continuer à monitorer le marché de la vape. En particulier, au cœur de sa surveillance, les fabricants qui pourraient adopter une stratégie marketing susceptible d’attirer des mineurs vers la cigarette électronique. Si jusqu’à présent, les différentes lettres d’avertissements à ce sujet qu’elle a envoyés s’adressaient à des entreprises relativement modestes, il semble qu’elle commence désormais à s’intéresser à de plus gros poissons.

En effet, le directeur général de la Tennessee Smoke Free Association, Dimitris Agrafiotis, a reçu il y a quelques semaines un e-mail en provenance de l’organisation américaine, destiné à l’informer que celle-ci a envoyé 4 lettres à Aspire, Joyetech, Vaporesso et Voopoo, afin de comprendre et d’évaluer leur présence et leur activité sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Instagram et YouTube.

Extrait de l’e-mail reçu par Dimitris Agrafiotis

La FDA indique qu’elle compte utiliser ces informations afin de mieux comprendre comment ces fabricants utilisent les réseaux sociaux, et la manière dont elles travaillent avec des influenceurs afin de promouvoir leurs produits, et quelles sont les personnes touchées par cette publicité.

Si l’organisme américain ne précise rien de plus, de nombreux Américains s’interrogent sur le but de cette manœuvre. Comme l’a indiqué D. Agrafiotis dans un commentaire, si ces marques disparaissent du marché américain, c’est la moitié des produits de la vape vendus aux USA qui disparaîtront avec elles.

Le reste de l’actualité aux États-Unis

USA : Los Angeles interdit les arômes dans la cigarette...

  • Publié le 8/06/2022

La cité des anges devient ainsi la plus grande ville du pays à prendre cette mesure.

USA : la cigarette électronique coûterait plus cher à la...

  • Publié le 1/06/2022

Voilà la conclusion d’une nouvelle étude américaine dont seule la bêtise égale les imprécisions.

USA : des documents internes révèlent comment la FDA bâcle...

  • Publié le 30/05/2022

Certains fabricants comprennent désormais pourquoi leurs produits ont été refusés, et la manière dont ils ont été floués par l’organisme de santé.

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.