Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » USA : la FDA commence son attaque contre le matériel de vape

USA : la FDA commence son attaque contre le matériel de vape

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • VDLV
  • Dlice

Le fabricant Sigelei a été sommé par la FDA de retirer de la vente tous ses produits non autorisés sur le territoire américain.

Un fabricant chinois ciblé

Nous en avons déjà parlé à de nombreuses reprises. Depuis l’instauration des Premarket Tobacco Applications (PMTA) aux États-Unis, tout fabricant de produits de la vape se doit de recevoir une autorisation de vente sur le territoire, délivrée par la Food and Drug Administration (FDA). S’il ne l’obtient pas, alors l’ensemble de sa marchandise devient illégale aux USA. Si jusqu’à présent, la régulation américaine s’était principalement attaquée aux e-liquides, elle semble aujourd’hui commencer à se pencher sur ce qui touche au matériel de vape à proprement parler. Et sa première victime n’est autre que la marque Sigelei, qui vient de recevoir une lettre d’avertissement concernant des résistances qu’elle permet aux vapoteurs états-uniens de se fournir via son site internet. 

Notre examen du site Web http://sigelei.com a révélé que vous fabriquez et proposez à la vente ou à la distribution à des clients aux États-Unis des produits du vapotage sans autorisation de mise sur le marché, notamment : Sigelei Humvee 80 et Sigelei 213 Fog Coil.Extrait de la lettre envoyée par la FDA

La FDA indique que Sigelei possède désormais un délai de 15 jours pour répondre à son injonction, en expliquant les mesures prises pour remédier à toutes les violations et mettre vos produits en conformité, y compris les dates auxquelles vous avez mis fin à l’étiquetage, à la publicité, à la vente et/ou à la distribution de ces produits du tabac, ainsi que votre plan pour rester en conformité avec la loi.

Elle souligne également que les deux produits cités dans son courrier ne représentent pas une liste exhaustive et qu’il convient au fabricant de se pencher sur toutes les violations mentionnées ci-dessus, ainsi que sur les violations identiques ou similaires à celles mentionnées ci-dessus.

Aux États-Unis, plusieurs millions de références d’e-liquides ont déjà été interdites. Désormais, le matériel semble aussi dans le viseur des organes de régulation. De quoi laisser présager de nouvelles difficultés à venir pour les utilisateurs de cigarettes électroniques outre-Atlantique. 

Le reste de l’actualité aux USA

USA : Los Angeles interdit les arômes dans la cigarette...

  • Publié le 8/06/2022

La cité des anges devient ainsi la plus grande ville du pays à prendre cette mesure.

USA : la cigarette électronique coûterait plus cher à la...

  • Publié le 1/06/2022

Voilà la conclusion d’une nouvelle étude américaine dont seule la bêtise égale les imprécisions.

USA : des documents internes révèlent comment la FDA bâcle...

  • Publié le 30/05/2022

Certains fabricants comprennent désormais pourquoi leurs produits ont été refusés, et la manière dont ils ont été floués par l’organisme de santé.

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.