Vous êtes ici : Vaping Post » Politique » Ukraine : les arômes pour cigarettes électroniques, c’est terminé

Ukraine : les arômes pour cigarettes électroniques, c’est terminé

    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • VDLV
  • Dlice

La publicité ainsi que le vapotage en public ont également été interdits. Le gouvernement justifie ces mesures par les conseils de l’OMS.

8,2 millions de fumeurs abandonnés

Drapeau ukrainienDepuis le 31 juillet, de nouvelles lois antivape sont entrées en vigueur en Ukraine. Votées par le Parlement au début du mois de juin, celles-ci interdisent désormais le vapotage dans tous les lieux publics, la publicité pour tout produit en rapport avec le vaporisateur personnel, mais également la vente d’e-liquides dont les arômes sont autres que celui de tabac.

Sur place, les décideurs politiques justifient cette mesure par les nombreuses prises de position antivape de l’OMS, et indiquent qu’une interdiction des arômes devrait permettre de réduire le nombre de fumeurs dans le pays.

En 2017, l’Ukraine comptait 8,2 millions de consommateurs de tabac, soit 23 % de la population. Un chiffre qui ne risque pas de diminuer maintenant que l’utilisation de l’outil de sevrage tabagique le plus efficace a été largement complexifiée.

Le reste de l’actualité politique

USA : Los Angeles interdit les arômes dans la cigarette...

  • Publié le 8/06/2022

La cité des anges devient ainsi la plus grande ville du pays à prendre cette mesure.

Le Mexique interdit la cigarette électronique et le tabac chauffé

  • Publié le 7/06/2022

Une annonce, soutenue par l’OMS, survenue lors de la dernière édition de la Journée mondiale sans tabac.

Europe : lancement d’une nouvelle consultation sur la TPD

  • Publié le 31/05/2022

La Commission européenne appelle les acteurs du secteur à se prononcer concernant la future réglementation de la cigarette électronique.

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.