Vous êtes ici : Vaping Post » ArticlesTué par l’explosion de sa vape

Tué par l’explosion de sa vape

    Annonce

L’explosion d’un mod mécanique aurait occasionné la mort d’un américain de 38 ans. Selon le médecin légiste du Comté de Pinellas qui a autopsié son corps, ce sont deux morceaux de la vapoteuses logées dans son crâne qui auraient provoqué le décès.

80% de la surface du corps a été brûlée suite à l’incendie causée par l’explosion du tube mécanique d’après le médecin. L’appareil incriminé est labellisé Smok-E Mountain, une marque fabriquée aux Philippines à en croire le journal local Tampa Bay Times.

Le président de l’American Vaping Association Grégory Conley a réagi à cette information.

“Ces appareils ne possèdent pas certaines sécurité [dont bénéficient les vapoteuses conventionnelles], à l’image des puces d’ordinateur qui préviennent leur surchauffe” indique-t-il.

“En revanche, un mod mécanique n’est pas réglementé et fonctionne simplement en attirant la puissance d’une batterie vers un atomiseur”, a-t-il ajouté.

“Si la batterie d’un mod mécanique se décharge trop et que l’appareil ne contient pas assez de trous d’aération pour permettre à la batterie d’être refroidie, il existe un risque d’explosion.” précise Conley.

D’après The Federal Emergency Management Agency, il y a eu 195 incendies et explosions impliquant des vapoteuses entre 2009 et 2016 aux États-Unis. Un chiffre qui n’est attesté par aucun recensement sérieux.