Vous êtes ici : Vaping Post » ArticlesTué par l’explosion de sa vape

Tué par l’explosion de sa vape

    Annonce
  • Ecigplanete

L’explosion d’un mod mécanique aurait occasionné la mort d’un américain de 38 ans. Selon le médecin légiste du Comté de Pinellas qui a autopsié son corps, ce sont deux morceaux de la vapoteuses logées dans son crâne qui auraient provoqué le décès.

80% de la surface du corps a été brûlée suite à l’incendie causée par l’explosion du tube mécanique d’après le médecin. L’appareil incriminé est labellisé Smok-E Mountain, une marque fabriquée aux Philippines à en croire le journal local Tampa Bay Times.

Le président de l’American Vaping Association Grégory Conley a réagi à cette information.

“Ces appareils ne possèdent pas certaines sécurité [dont bénéficient les vapoteuses conventionnelles], à l’image des puces d’ordinateur qui préviennent leur surchauffe” indique-t-il.

“En revanche, un mod mécanique n’est pas réglementé et fonctionne simplement en attirant la puissance d’une batterie vers un atomiseur”, a-t-il ajouté.

“Si la batterie d’un mod mécanique se décharge trop et que l’appareil ne contient pas assez de trous d’aération pour permettre à la batterie d’être refroidie, il existe un risque d’explosion.” précise Conley.

D’après The Federal Emergency Management Agency, il y a eu 195 incendies et explosions impliquant des vapoteuses entre 2009 et 2016 aux États-Unis. Un chiffre qui n’est attesté par aucun recensement sérieux. 

Annonce

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.